ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le FBI reconnaît «l’ampleur» de la dernière cyberattaque aux États-Unis

Publié le 4 juil 2021
par Johanna Sabys

(Source: Pixabay)

  • Des pirates ont attaqué vendredi l’éditeur de logiciels américain Kaseya. Ils ont demandé une rançon à au moins 1000 entreprises dans une quinzaine de pays qui utilisent le logiciel de gestion informatique VSA de Kaseya.
  • Selon la police fédérale américaine, «l’ampleur» de la cyberattaque encore en cours pourrait l’empêcher de répondre à toutes les victimes individuellement. Kaseya offre ses services informatiques à plus de 40 000 clients. 

Joe Biden a ordonné samedi, veille de la Fête nationale américaine, qu’une enquête soit menée sur cette attaque par rançongiciel, notamment pour déterminer si elle a été lancée depuis la Russie. 

Le FBI a ouvert une enquête, en collaboration avec l’Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures.

  • La police fédérale demande aux entreprises dont les systèmes auraient été compromis par le piratage du logiciel VSA de se signaler et d’arrêter leurs serveurs. 

Kaseya propose des outils informatiques aux entreprises.

  • Le logiciel VSA permet de gérer de façon centralisée des réseaux de serveurs, d’ordinateurs et d’imprimantes. 

En Suède, l’attaque a contraint 800 magasins d’une grande chaîne de supermarchés à fermer leurs portes parce que leurs caisses enregistreuses ne pouvaient plus fonctionner.

Johanna Sabys