ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS PROFESSIONNELS ET
GENS D’AFFAIRES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Vos FINANCES

Ce qui distingue les investisseurs autonomes des professionnels

Publié le 5 fév 2021
Fabien Major
par Fabien Major
Chroniqueur en finances personnelles à InfoBref

(Photo Pexels)

  • La vigueur des indices boursiers ravive l’intérêt pour l’investissement autonome.
  • Mais avant de gérer vous-même l’ensemble de vos économies, il y a des faits à ne pas négliger.

D’abord, soulignons les différences significatives entre la spéculation et l’investissement. Un investissement implique une attente réaliste de gains à long terme en fonction de données vérifiables comme les actifs et passifs et les flux financiers. L’investisseur préférera les coups sûrs réguliers afin de faire des intérêts composés pendant des décennies.

Quant à la spéculation, elle intervient lorsqu’une tendance éphémère dévoile une occasion de gain substantiel. Le spéculateur parvient à faire des bénéfices par l’utilisation de stratégies de prise de risque élevé comme l’achat par emprunt, les options et l’achat de titres de sociétés en difficulté. Le spéculateur espère frapper des coups de circuit régulièrement.

Des différences notables

De nombreux détails distinguent le professionnel de l’amateur. Autant les méthodes, les sources d’informations que l’attitude sont différentes.


Entre 18 et 33 ans, j’étais animateur de radio et investisseur autonome. Je croyais innocemment que faire beaucoup de lecture sur l’ABC de la bourse et consulter les publications financières était la clef pour réussir.

C’est uniquement en suivant mes premiers cours de valeurs mobilières en 1996 que je réalisais que les experts et leurs cabinets déboursent des millions de dollars pour élaborer des rapports de recherches. Ces analyses contiennent des extraits d’interviews avec des membres de la direction de sociétés, des assemblées des actionnaires et des enquêtes sur les parties prenantes comme les banquiers, syndicats, clients et concurrents. 

À partir de données brutes, ils modélisent des scénarios et créent des informations cruciales qu’ils intègrent dans des logiciels et des algorithmes onéreux. Les conclusions exclusives obtenues permettent de prendre des positions inhabituelles.

Il ne s’agit pas de délits d’initiés, mais bien de moyens légaux qui nécessitent temps, efforts et capitaux. Ainsi, ils achètent avant le commun des mortels ET revendent quand la foule se précipite sur LE titre convoité. Autre geste spécifique: le professionnel a TOUJOURS une stratégie de sortie. Bref, il sait quand il doit vendre, et à quel prix.

­> Consultez la section Finances d’InfoBref avec nos nouvelles brèves en semaine et la chronique de conseils Vos Finances le samedi

Pour devenir virtuose des risques calculés, ça prend des années de pratique et quantité d’échecs douloureux. Avec l’expérience, on sait que les gains d’hier ne permettent pas d’anticiper l’avenir. Il faut rester modeste avec «monsieur le Marché». Lorsqu’il vacille, le tsunami emporte tout le monde et efface des centaines de milliards de dollars en quelques heures. 

Un conseiller qui veut conserver ses permis de travail a une obligation fiduciaire. Il doit respecter le profil de risque des clients et protéger leurs avoirs, parfois contre leur gré. C’est souvent à cause de l’inexpérience du client, sa situation d’emploi ou la somme de ses actifs qu’un conseiller refusera d’inclure certaines catégories de placements dans son portefeuille. Quoi qu’il arrive, il reste imputable. 

Enfin, le professionnel doit toujours penser aux conséquences fiscales. Sans planification financière avancée, l’investisseur autonome peut s’attirer des ennuis sérieux avec les agences du revenu.

CONSEILS

  • Le meilleur investissement toutes catégories? L’éducation.
  • Vous souhaitez parfaire vos connaissances et aiguiser vos compétences financières? Retournez aux études.
  • Pour limiter les erreurs coûteuses, inscrivez-vous au cours canadien de valeurs mobilières offert par CSI.ca ou au certificat en planification financière offert dans le réseau des universités du Québec.

[Fabien Major est planificateur financier et conseiller plein exercice.]

Pour recevoir la chronique de conseils Vos Finances de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin (et à son complément InfoBref Soir pour un survol de l’actualité à 16h)

Fabien Major