ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Ottawa impose ses premières sanctions à la Russie

Publié le 22 fév 2022
par Johanna Sabys
Ottawa impose ses premières sanctions à la Russie

Justin Trudeau et les ministres Mélanie Joly, Chrystia Freeland et Anita Anand (Source: capture d’écran)

  • Justin Trudeau a condamné mardi cette «nouvelle invasion d’un État souverain» par la Russie qui, selon Ottawa, a déjà commencé.  
  • Le gouvernement Trudeau a annoncé ses premières sanctions économiques. Il prévient que toute attaque de l’Ukraine serait suivie par de «sévères sanctions coordonnées» par le Canada et ses alliés.

«Jusqu’à ce que l’intégrité territoriale de l’Ukraine soit rétablie», le gouvernement fédéral sanctionne:

  • les membres du Parlement russe qui ont voté pour «la décision illégale» de reconnaître l’indépendance des 2 territoires séparatistes prorusses; et
  • les banques russes soutenues par l’État, ainsi que les régions séparatistes de Lougansk et de Donetsk, en interdisant aux Canadiens «toute transaction financière avec elles». 

Ottawa envoie des renforts en Europe de l’Est.

Le gouvernement Trudeau déploiera jusqu’à 460 membres des Forces armées canadiennes en Lettonie, un pays frontalier de la Russie.

Par ailleurs, environ 3 400 militaires canadiens sont prêts à être déployés en Europe, si l’Otan en a besoin.

Le Canada renforce aussi son soutien à l’Otan en lui fournissant notamment des pièces d’artillerie, une deuxième frégate – dotée d’un hélicoptère maritime embarqué, et un aéronef de patrouille.

Johanna Sabys