ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La pénurie de main-d’œuvre ne touchera pas de plein fouet le secteur du génie québécois

Mis à jour le 12 juil 2021
par Félix Côté
  • C’est ce que démontre une étude réalisée pour l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) et publiée lundi. On y apprend que le nombre de diplômés en génie a augmenté de 27% entre 2015 et 2019.
  • Les auteurs de l’étude estiment qu’au cours des dix prochaines années, le Québec aura besoin de 51 000 nouveaux ingénieurs et professionnels en génie, alors que l’OIQ prévoit l’arrivée de 50 000 nouveaux diplômés, soit suffisamment pour combler presque tous les besoins du marché.
Félix Côté