ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

La France veut obliger les influenceurs à plus de transparence

Mis à jour le 7 avr. 2023
par Félix Côté
La France veut obliger les influenceurs à plus de transparence

(Source: Unsplash)

  • Un projet de loi consacré aux influenceurs a été adopté par l’Assemblée nationale française (il doit encore être adopté par le Sénat).
  • La loi pourrait obliger les influenceurs à informer leur public lorsqu’ils utilisent des filtres pour modifier leurs photos et vidéos.

Le projet de loi vise à «lutter contre les arnaques et les dérives des influenceurs sur les réseaux sociaux», indique un document de l’Assemblée nationale.

Il prévoit d’obliger les influenceurs à divulguer, pour chacune de leurs publications: 

  • s’ils sont rémunérés; et
  • s’ils ont modifié des images, par exemple pour amincir leur silhouette.  

Le projet interdirait aux influenceurs d’être rémunérés dans certains cas, notamment pour faire la promotion de chirurgie esthétique ou de certains produits financiers. 

Le non-respect de ces obligations serait sanctionné d’une peine de 2 ans de prison, de 30 000 euros (45 000 $) d’amende et d’une interdiction de faire de l’influence commerciale.

Ces règles s’appliqueraient aux influenceurs français ainsi qu’à tout influenceur étranger dont les publications ciblent le public français.

La France n’est pas le premier pays à vouloir encadrer les influenceurs. 

En 2021, la Norvège a adopté une loi obligeant les influenceurs et les annonceurs à identifier les photos éditées.

L’an dernier, le Parlement britannique a publié un rapport concluant que le gouvernement devait mettre en place des règles similaires.

Félix Côté