ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Impôt minimal des multinationales: le G20 devrait donner le feu vert

Mis à jour le 8 juil 2021
par Johanna Sabys

(Source: Adobe)

  • Lors d’un sommet à Venise, en Italie, aujourd’hui et demain, les pays membres du G20 devraient conclure un accord pour imposer un taux d’impôt minimal de 15% aux profits réalisés sur leur territoire par les grandes entreprises dont le chiffre d’affaires annuel dépasse 30 milliards $, ce qui est le cas des géants du web
  • En effet, les 19 pays les plus riches qui composent le G20 font partie des 131 pays qui ont déjà dit oui à cet impôt minimal mondial, lors des négociations des pays de l’OCDE, le 1er juillet. 

Mais, au sein de l’OCDE, la Hongrie, l’Estonie et l’Irlande avaient de leur côté refusé. 

Or, l’accord de ces 3 pays sera nécessaire pour que l’impôt soit adopté dans les 27 pays de l’Union européenne – qui est, avec les 19 pays les plus riches, le dernier membre du G20. 

Johanna Sabys