ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Pénurie de main d’œuvre: il faut s’y prendre tôt pour convaincre les travailleurs âgés de rester

Publié le 13 oct. 2022
par Félix Côté
Pénurie de main d’œuvre: il faut s’y prendre tôt pour convaincre les travailleurs âgés de rester

(source: Steve Buissinne / Pixabay)

  • Les incitatifs mis en place par les gouvernements et les entreprises pour inciter les travailleurs âgés à rester ou revenir au travail ne sont pas suffisants pour pallier la pénurie de main-d’œuvre, soutient un rapport de l’Institut du Québec (IDQ).
  • Les politiques de rétention des travailleurs âgés doivent être appliquées bien avant l’âge du départ à la retraite, au moment où les travailleurs réfléchissent à leur avenir, plaide l’Institut. 

Il est très difficile de convaincre des travailleurs de revenir travailler une fois qu’ils ont quitté le marché du travail, disent les auteurs du rapport.

Les gouvernements et les entreprises devraient plutôt mettre en place des politiques de rétention qui conviennent à tous les groupes d’âge et à toutes les étapes de carrière, particulièrement: 

  • aux femmes; et
  • aux travailleurs plus éduqués et plus âgés. 

L’IDQ propose quelques pistes: 

  • soutenir la formation des travailleurs plus âgés;
  • permettre une meilleure conciliation vie-travail pour les travailleurs en transition vers la retraite;
  • investir dans les soins aux ainés pour libérer les proches aidants; et
  • offrir des conseils sur la planification financière, la conciliation travail-famille ou la santé en complément d’une aide à l’emploi.
Félix Côté