ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le taux directeur de la Banque du Canada est maintenant de 2,5%

Mis à jour le 24 juil 2022
par Patrick Pierra

(Source: Banque du Canada)

  • La Banque du Canada a frappé fort, dans l’espoir de ralentir l’inflation plus rapidement. Elle a décidé de hausser le taux cible du financement à un jour, communément appelé taux directeur, d’un point de pourcentage. Il est maintenant de 2,5%.
  • Cela fait presque 25 ans qu’elle n’avait pas décidé une hausse aussi forte. Elle a surpris la majorité des experts, qui s’attendaient plutôt à une hausse de 0,75%.

Pourquoi la Banque du Canada a-t-elle voulu donner un grand coup?

Parce qu’elle juge l’inflation très menaçante. Voici les hypothèses sur lesquelles elle a basé sa décision, selon les explications qu’elle a publiées.

L’inflation est forte et soutenue: elle va demeurer autour de 8% dans les prochains mois.

  • Les problèmes de chaine d’approvisionnement dus à la pandémie et, plus récemment, à la guerre en Ukraine ont joué initialement un rôle primordial dans la poussée de l’inflation. 
  • Mais aujourd’hui, c’est la forte demande des consommateurs qui l’alimente de plus en plus. 

Consommateurs et entreprises s’attendent à ce que l’inflation perdure. 

Ces attentes présentent un risque important: elles pourraient ancrer l’inflation dans le long terme en poussant les entreprises à augmenter leur prix et les salariés à demander des augmentations plus fortes de façon préventive.

Ces hypothèses justifiaient, selon la Banque, une hausse majeure dès maintenant pour freiner l’inflation dès que possible.

Ce ne sera pas la dernière: la banque centrale annonce qu’elle haussera encore les taux, et assure qu’elle reste fidèle à son objectif de ramener l’inflation autour de 2%.

Prévisions de croissance

La Banque du Canada ne prévoit pas de récession. Elle prévoit plutôt, au Canada, une croissance de:

  • 3,5% cette année;
  • 1,75% en 2023; et
  • 2,5% en 2024 – donc un rebond cette année-là.
Patrick Pierra