ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Conseils pour vos FINANCES

De l’immobilier à rabais… pour un temps limité

Publié le 12 mars 2021
Fabien Major
par Fabien Major
Chroniqueur en finances personnelles à InfoBref

(Source: Unsplash)

  • L’immobilier vous intéresse vraiment, mais vous trouvez que la surchauffe dans le marché du grand Montréal n’a plus de bon sens? Voici une occasion intéressante, et temporaire:
  • La pandémie de Covid-19 a affecté sévèrement les actions des entreprises de l’économie traditionnelle. Parmi les plus touchées, on trouve les sociétés immobilières cotées en bourse. Le secteur est toujours en repli de -10% par rapport à l’an dernier. 

Je pense que, dans le secteur immobilier, les plus belles opportunités sont du côté des fiducies de placement immobilier (FPI, ou REIT pour Real Estate Income Trust en anglais).

Ce sont des investissements publics qui se négocient sur les grandes places boursières comme Toronto et New York.

N’allez pas les comparer aux actions ordinaires: ce sont de véritables investissements directs dans la brique et le mortier, dans des bâtiments de toutes sortes.

Vous avez déjà vu leur nom sur de grands édifices ou des développements commerciaux. Simon Property Group, Chartwell, Cominar, RioCan, Allied, Choice (Propriétés de Choix), Summit… ça vous dit quelque chose?

Les FPI sont partout autour de nous.

  • Certaines détiennent de grands immeubles locatifs – comme Canadian Appartment Properties, qui possède, entre autres, les pyramides du Village Olympique.
  • D’autres investissent dans des domaines spécialisés: la gestion foncière des forêts (Weyerhaeuser), les cliniques médicales et les hôpitaux privés (NorthWest Healthcare), les sites d’antennes émettrices de signaux cellulaires (American Tower Corporation) ou les centres de données (Equinix).

On peut les détenir directement, ou par le biais d’un fonds commun ou un FNB.

Voici quelques fonds immobiliers qui pourraient vous intéresser:

Rendement net depuis:

Fonds1 an3 ans5 ans 10 ans
United Cat. Immo. W2,4%7,0%6,9%10,1%
Fds immo. mond. Dynamique s. F1,9%7,5%6,3%9,2%
Fds Fidelity Immo. mond. s. F-2,9%5,8%4,9%9,1%
FNB de FPI can. CI First Asset (TSX: RIT)-2,9%7,8%9,3%10,5%
iShares S&P/TSX Capped REIT Index ETF (TSX: XRE)-5,4%6,5%7,4%7,3%
(Source : Morningstar, données du 28 février 2021)

­> Consultez la section Affaires et finances d’InfoBref avec nos nouvelles brèves en semaine et la chronique Conseils pour vos finances le samedi

Mieux qu’un plex?

  • On peut détenir des fonds et des FNB immobiliers dans son REER, son CELI ou le REEE des enfants.
  • Ce que j’adore par-dessus tout est que ces fonds ne donnent pas les soucis qu’a un proprio avec la gestion des taxes, les rénovations et les toilettes à aller déboucher le samedi matin.
  • Les FPI et les fonds immobiliers se revendent en 24 h sans devoir passer par un agent ou chez le notaire.
  • Et surtout, au point de vue fiscal, les revenus des FPI sont beaucoup moins taxés que les revenus de loyers d’un multilogement, car il arrive qu’on reçoive des versements en remboursement de capital.

L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent gratuitement les deux bulletins quotidiens d’InfoBref. Essayez-les: inscrivez-vous ici ou cliquez sur le bouton «Infolettres» en haut à droite


Le rendement annuel moyen à long terme de l’indice S&P/TSX Capped REIT Index de Toronto est supérieur à 9%.

En ce moment, la valeur marchande moyenne des FPI canadiens est en repli de -10% par rapport à 2020.

Comme les infrastructures, les fiducies de revenus immobilières appartiennent à la catégorie des actifs réels. Elles représentent un excellent outil de diversification puisqu’elles ne sont pas pleinement corrélées avec les actions ni avec les obligations.

Selon J.P.Morgan, depuis 20 ans, aux États-Unis, les FPI sont le secteur d’investissement le plus rentable avec un rendement moyen de 11,6% par an comparé, à 7,6% pour les petites capitalisations et 6,1% pour le S&P 500.

  • À titre de comparaison, depuis 20 ans, l’investisseur américain moyen a obtenu un rendement annuel moyen de 2,5% et l’inflation annuelle a été de 2,2%.

Pour recevoir la chronique Conseils pour vos finances de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin

Fabien Major