ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La quatrième vague va s’estomper plus vite que prévu

Publié le 8 oct. 2021
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • Selon la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de l’Agence de la Santé publique du Canada, l’ampleur de la quatrième vague, principalement due au variant Delta, pourrait diminuer dans les semaines à venir. 
  • Les nouvelles prévisions de l’Agence sont nettement plus optimistes que les précédentes, faites début septembre et qui entrevoyaient plutôt une forte résurgence des cas pendant l’automne.  

À l’échelle nationale, l’épidémie a déjà commencé à ralentir dans les derniers jours.

  • Du 1er au 7 octobre, une moyenne de 3 745 nouveaux cas a été signalée chaque jour. 
  • Cela représente une baisse de 14% par rapport à la semaine précédente.

Le nombre de nouveaux cas va diminuer en octobre et en novembre si les niveaux de transmission demeurent stables, a indiqué Theresa Tam. 

La vaccination et les autres mesures de santé publique doivent cependant continuer à s’appliquer pour que se réalisent ces nouvelles prévisions.

  • Même si 82% des Canadiens admissibles ont reçu leurs 2 doses de vaccins, les mesures de santé publique, comme le port du masque et la limitation des contacts, «demeurent essentielles» pour gérer l’épidémie, a précisé Theresa Tam.  

Les hospitalisations et les admissions aux soins intensifs concernent principalement des personnes non vaccinées. 

Entre le 22 août et le 18 septembre 2021, à l’échelle nationale, il y a eu:

  • 10 fois plus cas de Covid-19 signalés chez les non-vaccinés que chez les personnes entièrement vaccinées; et
  • 36 fois plus de cas d’hospitalisation chez les non-vaccinés que chez les personnes entièrement vaccinées.

Les cas d’infection et les hospitalisations demeurent plus nombreux dans les régions où la couverture vaccinale est plus faible, comme dans l’Ouest du pays et les Territoires du Nord-Ouest. 

Félix Côté