ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Manger local ne coute généralement pas plus cher

Publié le 14 juin 2022
par Félix Côté

(Source: Pexels)

  • Un panier d’épicerie constitué majoritairement d’aliments du Québec ne coute pas nécessairement plus cher, selon une étude de l’Université Dalhousie menée pour le compte de l’organisme Aliments du Québec. 
  • L’étude conclut que plus de 70% de la cinquantaine de catégories de produits étudiés ne coutent pas plus cher aux consommateurs québécois s’ils proviennent du Québec. 

L’étude a été réalisée en janvier et février 2022 sous la direction de Sylvain Charlebois, directeur scientifique au Laboratoire de sciences analytiques en agroalimentaire de l’Université Dalhousie, d’Halifax.

Produits locaux moins chers que des comparables provenant d’ailleurs: 

  • café, eau, kombucha, barre granola, beurre d’arachide, préparation pour crêpes, farine, confiture, vinaigrette, confiserie, légumineuse, croustille, boisson végétale, fromage, saucisse, pomme, bruschetta et jambon fumé.

Produits dont les prix sont équivalents qu’ils viennent du Québec ou d’ailleurs: 

  • jus, sauce barbecue, biscuit, gâteau, lait, crème glacée et sorbet, margarine, poisson, salade préparée, légumes, tofu, pain, tortilla et pita, baguel, pâtes fraiches et mets préparés.

Produits locaux plus chers que les comparables venant d’ailleurs:

  • thé, miel, sauce pour pâtes, pâtes sèches et grains, tarte, huile de canola, œufs, beurre, yogourt, bacon, viande, herbes fraiches, houmous, fruits et légumes.
Félix Côté