ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Quelle épicerie affiche les prix les moins chers?

Publié le 16 août 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • Walmart, Super C et Maxi et Cie sont les chaines d’épicerie où le panier d’épicerie coute le moins cher au Québec, selon une étude de Protégez-Vous. Provigo Le marché, IGA Extra et Metro Plus sont, au contraire, les enseignes les plus dispendieuses. 
  • «Même si les prix ont globalement augmenté de 10% depuis l’an dernier, Walmart, Super C et Maxi demeurent plus attrayantes parce qu’elles coupent dans leurs dépenses», par exemple le mobilier ou le nombre d’employés, explique à InfoBref Marie-Noëlle Lajoie, porte-parole de Protégez-vous

L’étude a comparé les prix affichés dans les succursales de 6 chaines pour acheter un panier typique d’une semaine pour une famille de 4 personnes. 

  • Ce panier contient 49 produits courants, comme la laitue romaine, le beurre, le yogourt et le savon à vaisselle. 

Prix moyen en achetant des marques nationales:

  • Walmart: 242 $
  • Super C: 247 $
  • Maxi et Cie: 250 $
  • Provigo Le marché: 280 $
  • IGA Extra: 282 $
  • Metro Plus: 286 $

Prix moyen en achetant des marques économiques:

  • Super C: 201 $
  • Maxi et Cie: 203 $
  • Walmart: 203 $
  • Provigo Le marché: 223 $
  • Metro Plus: 237 $
  • IGA Extra: 243 $

Opter pour la chaine d’épicerie la moins chère permettrait d’économiser jusqu’à 44 $ par semaine pour une famille de 4 personnes, soit presque 2300 $ par année. 


L’essentiel des nouvelles importantes chaque matin en 5 minutes? C’est ce qu’offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 10 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour:
abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Pour économiser davantage, les auteurs de l’étude recommandent de se méfier des rabais «attrape-nigaud» et des tactiques de «réduflation».

Attrape-nigaud – «Il arrive souvent que le prix à rabais qui est affiché corresponde en réalité au prix courant ou, pire, qu’il soit plus cher que le prix courant», observe Marie-Noëlle Lajoie. 

Réduflation – c’est une tactique qui consiste à réduire la quantité d’un produit tout en conservant le même prix de vente, ce qui cache donc une augmentation du prix pour une même quantité.

Félix Côté