ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Empire (IGA) propose un code de conduite au secteur alimentaire pour améliorer les relations entre épiciers et fournisseurs

Publié le 25 mars 2021
par Alain McKenna

(Source: Unsplash)

  • Le groupe canadien Empire, qui possède IGA, admet que la chaîne alimentaire canadienne est brisée, et que les agriculteurs, les transformateurs et les consommateurs sont lésés par des tactiques d’intimidation utilisées par les grands épiciers canadiens.
  • Après avoir consulté ses fournisseurs, l’entreprise propose un code de conduite commun à tous les acteurs de l’industrie. Elle a remis le document à un groupe de travail gouvernemental qui doit recommander à Ottawa des solutions pour mettre fin aux pratiques jugées déloyales des épiciers.

Les épiciers imposent de nombreux frais arbitraires et des pénalités de plus en plus sévères à leurs fournisseurs, surtout depuis le début de la pandémie.

  • Cela comprend les frais d’entreposage qui ont été haussés l’an dernier par Loblaw, Walmart et Metro pour financer leur virage numérique.
  • Les distributeurs doivent aussi payer un dédommagement pour des livraisons incomplètes ou qui ne comprennent pas tous les articles commandés par le commerçant.
  • Les fournisseurs doivent parfois rembourser les épiciers pour des articles qui ont été endommagés une fois en épicerie.

L’association de fabricants Produits alimentaires, de santé et de consommation du Canada (PASC) décrie depuis longtemps ces pratiques. 

  • Les fournisseurs n’ont pas le choix d’assumer ces frais additionnels, sous peine de voir les grands épiciers arrêter de faire affaire avec eux, estime l’organisme.

Empire et PASC ont justement élaboré le code de conduite ensemble pour mieux encadrer, réduire ou éliminer certains frais exigés des fournisseurs par les chaines d’épicerie.

Alain McKenna