ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Élections américaines: ce qu’il faut retenir du débat des vice-présidents

Publié le 8 oct. 2020
par Johanna Sabys
  • Les échanges entre Kamala Harris et Mike Pence ont été civilisés hier soir à Salt Lake City, dans l’Utah, et les colistiers ont su confirmer leur stature présidentielle.
  • Le vice-président républicain s’est montré plutôt offensif tout en restant poli, la sénatrice a bien défendu le programme de Joe Biden, mais a perdu du temps en corrigeant des faits.  

Mike Pence a marqué des points

  • Il a mieux soutenu le bilan du gouvernement que le président.  
  • Il a souvent eu le dernier mot. Il répondait peu aux questions posées et dépassait son temps de parole.
  • Le vice-président a tenté d’embarrasser la sénatrice plusieurs fois: en l’obligeant à défendre la ligne de Biden sur l’environnement, qu’elle ne partage pas complètement; ou en lui demandant de ne pas «jouer avec la vie des gens» lorsqu’elle disait ne pas être sûre d’accepter un vaccin proposé par Trump.

Kamala Harris s’est bien défendue

  • L’ancienne procureure a sévèrement critiqué la mauvaise gestion de la pandémie. Sans oublier de rappeler que Pence est à la tête de la cellule de crise dans la lutte contre le virus.
  • Elle est revenue de façon habile sur les dossiers fiscaux du président et sa non-condamnation des groupes suprémacistes. Mais elle s’est gardée de commenter son état de santé.
  • Elle a rétabli la vérité sur un point clé de son adversaire: Biden ne va pas augmenter les impôts des personnes qui gagnent moins de 400 000 $.
Johanna Sabys

Dernières nouvelles