ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Pour presque la moitié des personnes autistes, l’entrevue d’embauche est un frein

Publié le 30 mars 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • 40% des adultes autistes considèrent le processus d’entrevue comme un «grand défi», selon un sondage auprès d’adultes canadiens atteints d’autisme mené par Deloitte Canada et Auticon Canada, un cabinet mondial de services-conseils spécialisé dans les technologies.
  • Les personnes autistes ont tendance à penser en fonction du sens littéral des mots et peuvent ne pas capter les signaux sociaux, souligne le rapport du sondage. Ceci peut leur nuire lorsqu’elles passent un entretien d’embauche, dont l’objectif est généralement d’évaluer non seulement les compétences professionnelles, mais aussi sociales.

Il existe pour l’employeur un risque que les processus actuels d’entrevue d’emploi contribuent à éliminer des candidats hautement qualifiés, notamment des personnes autistes, croient les auteurs du rapport. 

56% des personnes autistes qui ont répondu au sondage disent être traitées différemment lorsque les gens apprennent qu’elles sont atteintes d’autisme.  

  • 45% des répondants ont dit avoir l’impression de devoir masquer leur autisme pour accomplir leur travail.
  • 42% vont jusqu’à affirmer qu’ils ont été la cible de discrimination au travail. 

Au Canada, 1 personne sur 94 a reçu un diagnostic d’autisme, selon la Fédération québécoise de l’autisme. 

Chez les enfants, la proportion des 5 à 17 ans qui présentaient en 2018 un trouble du spectre de l’autisme (TSA) était de:

  • 1 sur 42 chez les garçons; et 
  • 1 sur 165 chez les filles.
Félix Côté