ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Détecteur de rumeurs

La Covid-19 issue d’une fuite d’un labo: que sait-on sur cette théorie?

Publié le 27 juin 2021
par Agence Science-Presse
La Covid-19 issue d’une fuite d’un labo: que sait-on sur cette théorie?

(Source: Pixabay)

  • Ces dernières semaines, l’hypothèse selon laquelle le coronavirus se serait «échappé» d’un laboratoire en Chine a fait son retour dans l’actualité.
  • Les différents scénarios envisagés ne sont pas impossibles, mais il n’y a pour l’instant aucune preuve documentée pour les appuyer.

L’hypothèse la plus plausible, pour la plupart des chercheurs en maladies infectieuses, est que le virus aurait été transmis d’une chauve-souris à un humain par l’intermédiaire d’un autre animal.

  • C’était le cas pour le virus responsable du sida, le virus Ebola et le Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras).
  • L’animal qui aurait permis au virus de la Covid-19 de passer de la chauve-souris à l’humain n’a toutefois pas encore été identifié. 

Les scénarios d’une fuite supposent que des chercheurs conservent un virus en laboratoire pour l’étudier et mieux comprendre comment il se propage.

  • Ces recherches visent à anticiper d’éventuelles mutations naturelles, et à étudier leur mode d’infection dans des laboratoires sécurisés. 

Une fuite accidentelle? 

  • Une personne qui travaille dans le laboratoire pourrait avoir été accidentellement infectée par le virus.
  • Elle l’aurait alors transmis dans sa communauté, ce qui aurait déclenché la pandémie.

Il y a déjà eu des fuites, mais elles n’ont provoqué que de petites épidémies.

  • En 2004, deux chercheurs ont été infectés par le virus qui cause le Sras dans un laboratoire de virologie à Pékin.
  • Ils n’ont infecté que sept autres personnes avant que l’épidémie ne soit contenue.

Une manipulation génétique? 

Certains partisans de la théorie de la fuite soutiennent que le virus contient des caractéristiques inhabituelles et des séquences génétiques indiquant qu’il a été «fabriqué» ou manipulé par l’homme.

  • Pourtant, ces caractéristiques sont présentes dans d’autres coronavirus.
  • Cela prouve qu’elles peuvent apparaître naturellement.

L’enquête sur l’origine de la Covid-19 pourrait prendre des années:

  • Il a fallu 14 ans pour déterminer que l’épidémie de Sras de 2002-2003 s’est très probablement propagée des chauves-souris aux humains par l’intermédiaire d’une civette masquée – un petit mammifère carnivore d’Asie du Sud-Est, qui est vendu comme nourriture dans le sud de la Chine.
  • À ce jour, le virus Ebola n’a encore jamais été isolé chez un animal.


Agence Science-Presse