ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Comment CGI pourrait profiter du virage numérique accéléré par la pandémie

Publié le 18 janv. 2021
par Alain McKenna
  • Le titre de CGI (TSX: GIB) a certes vu sa valeur monter de près de 20% depuis l’automne, mais il demeure toujours sous son niveau d’avant la pandémie.
  • Un analyste lui suggère de contourner la concurrence croissante de l’infonuagique en agissant comme consolidateur de l’industrie des services en TI.

Depuis le début de la pandémie, CGI, spécialiste montréalais des services informatiques en impartition, doit affronter plus directement la concurrence des solutions en infonuagique.

  • Pour s’adapter au télétravail, plusieurs entreprises se sont tournées vers des fournisseurs de services infonuagiques comme Google ou Microsoft. 
  • Or, dans plusieurs cas, les plateformes et les applications dans le nuage réduisent les besoins des grandes entreprises en ressources humaines et en développement «à l’interne» – qui sont justement des services qu’offre CGI en impartition.

Résultat: CGI a vu son chiffre d’affaires diminuer en 2020. Sa performance boursière en souffre.

La solution au problème de CGI est simple, écrit Paul Steep, analyste pour la Banque Scotia, dans une note publiée hier. 

  • «CGI a une grande capacité à générer des liquidités. Elle est bien située pour faire davantage d’acquisitions stratégiques qui pourraient accroître rapidement son bénéfice.»
  • L’analyste remarque que CGI a une cagnotte de 7,2 milliards $ prête à être déployée pour acheter des concurrents.
  • D’ailleurs, juste avant Noël, CGI a acheté une petite entreprise de services TI en Ohio.

La pression est forte pour que CGI ne traîne pas à consolider le marché des TI. Ses concurrents ont fait plusieurs acquisitions l’an dernier.

  • Par exemple, le géant européen Accenture a racheté pas moins de 29 fournisseurs de services TI.
Alain McKenna