ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Une première clinique est dédiée à la Covid longue et à la maladie de Lyme

Publié le 31 oct. 2022
par Johanna Sabys

(Source: Pixabay)

  • Le Ciusss du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal vient d’ouvrir une clinique à l’Hôpital Général Juif pour traiter des adultes qui ont des symptômes persistants de la Covid-19 et de la maladie de Lyme. 
  • Cette clinique spécialisée offre des soins multidisciplinaires. Les patients seront suivis, en fonction de leurs besoins, par des médecins spécialisés, des infirmières, des physiothérapeutes ou des travailleurs sociaux. 

La plupart des personnes qui contractent une forme sévère de la Covid se rétablissent en 2 à 4 semaines, souligne le Ciusss. 

Mais certaines personnes présentent des symptômes qui perdurent plusieurs semaines, voire plusieurs mois. 

  • «Ces symptômes peuvent être très invalidants, dit le Ciusss, et rendre difficile l’exécution des activités du quotidien ou le retour au travail ou aux études.» 
  • Par ailleurs, leur intensité peut varier d’un jour à l’autre et au fil du temps. 

La clinique offrira également des soins aux personnes atteintes par la maladie de Lyme et qui présentent des symptômes persistants après la fin de leur traitement. 

Pour être admissibles, les patients devront obtenir une référence d’un médecin ou d’une infirmière praticienne spécialisée. 

Pour la Covid longue, les patients doivent: 

  • avoir reçu un résultat positif à un test PCR ou avoir été diagnostiqué par un professionnel de la santé; et 
  • présenter des symptômes qui n’étaient pas présents avant l’infection à la Covid et qui persistent depuis au moins 12 semaines.

Pour la maladie de Lyme, les patients doivent: 

  • avoir reçu un résultat positif à un test PCR, une analyse sanguine ou avoir été diagnostiqué par un professionnel de la santé; et 
  • présenter des symptômes qui persistent après la fin du traitement standard de la maladie de Lyme. 

La clinique précise qu’elle donnera la priorité aux résidents de la zone desservie par le Ciusss et aux résidents de la région de Montréal.

Johanna Sabys