ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Ciment McInnis n’a pas respecté ses engagements environnementaux

Mis à jour le 11 août 2022
par Johanna Sabys

(Source: Ciment McInnis)

  • Le Parti québécois et le Parti libéral du Québec, au pouvoir au moment de l’annonce puis de l’inauguration de Ciment McInnis, ont tous deux reconnu que la cimenterie de Port-Daniel-Gascons, en Gaspésie, n’a pas respecté ses engagements. 
  • Selon le Journal de Montréal, Ciment McInnis serait même sur le point de devenir le plus gros pollueur du Québec.

La cimenterie de Port-Daniel-Gascons a franchi le cap du million de tonnes de gaz à effet de serre (GES) par an, soit la pollution générée par 317 000 voitures, selon les dernières données sur les émissions de GES qui datent de 2019.  

La cheffe du PLQ Dominique Anglade et le chef du PQ Paul St-Pierre-Plamondon ont admis hier que la cimenterie a menti sur les conséquences environnementales de ses activités. 

En 2014, l’ancien PDG de Ciment McInnis Christian Gagnon avait dit que l’entreprise ne devait «jamais» atteindre «une utilisation annuelle de 175 000 tonnes de coke de pétrole, sans autre combustible, et des émissions de 1,76 million de tonnes de GES par an».

  • Or, d’ici deux ans, la cimenterie produira à pleine capacité et elle prévoit alors d’émettre 1,76 million de tonnes de GES chaque année.
  • De plus, à ce jour, le coke de pétrole reste le seul combustible à être utilisé – alors que l’entreprise s’était engagée à utiliser de la biomasse dès sa deuxième année. 


Johanna Sabys