ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Conseils pour vos FINANCES

Faites entrer la cybersécurité dans votre portefeuille

Publié le 4 mars 2022
Fabien Major
par Fabien Major
Chroniqueur en finances personnelles à InfoBref

[crédit photo: Michael Dziedzic | Unsplash]

  • De nombreux experts en sécurité informatique croient que les attaques informatiques vont se multiplier. Ils craignent particulièrement une réplique aux sanctions économiques que les pays occidentaux ont imposées à la Russie.
  • Les enjeux de cybersécurité engendrent des réflexes de défense des entreprises et des consommateurs, mais ils peuvent aussi ouvrir des opportunités d’investissement.

Ces derniers jours, l’usine Bridgestone de Joliette et l’Aluminerie Alouette de Sept-Îles ont toutes deux dû interrompre leurs activités à cause d’une cyberattaque.

Ces incidents nous font prendre conscience que même les entreprises québécoises peuvent subir des dommages sérieux à la suite d’actes de sabotages, de rançongiciels ou d’un vol de données.

La cybersécurité n’est plus un thème marginal. C’est maintenant un souci constant pour les institutions publiques et privées, les propriétaires des PME et les particuliers.

Déjà, avant l’agression de l’Ukraine par la Russie, la firme de recherche indienne Fortune Business Insights (sans rapport avec le magazine Fortune) estimait que le marché de la cybersécurité pouvait croitre de presque 12% par an d’ici 2028.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 10 minutes? C’est ce que vous offrent, par courriel, les deux bulletins de nouvelles quotidiens d’InfoBref. Essayez-les: abonnez-vous gratuitement ici ou cliquez sur Infolettres en haut à droite


Plusieurs FNB ciblent la cybersécurité.

Les investisseurs qui cherchent à profiter de cette tendance peuvent détenir directement des actions de société œuvrant dans la sécurité numérique.

Je ne suis pas très chaud à l’idée de sélectionner individuellement de tels titres. Il faut quasiment être expert dans le domaine, et encore.

  • Cette niche est relativement récente et en évolution constante. Les récompenses seront proportionnelles aux risques encourus.
  • De plus, les actions individuelles d’un segment de niche exposent l’investisseur à un risque de perte permanente: une action pourrait baisser et ne jamais remonter.

En misant plutôt sur des fonds négociés en bourse (FNB, ou ETF en anglais), vous limiterez le risque de pertes permanentes et profiterez tout de même de l’essor grandissant de ce sous-segment des technologies de l’information qu’est la cybersécurité.

6 FNB spécialisés dignes d’intérêt:

  • FNB Fonds indiciel de cybersécurité Evolve couvert en devises (TSX: CYBR), comprend 56 titres, ratio des frais de gestion (RFG): 0,4%
  • FNB Sécurité numérique CI (TSX: CBUG), 56 titres, RFG: 0,4%
  • First Trust Nasdaq Cybersecurity ETF (Nasdaq: CIBR), 35 titres, RFG: 0,6%
  • Global X Cybersecurity ETF (Nasdaq: BUG), 31 titres, RFG: 0,5%
  • FMG Prime Cybersecurity ETF (NYSE Arca, un marché secondaire de la Bourse de New York: HACK), 62 titres, RFG: 0,6%
  • iShares Cybersecurity and Tech ETF (NYSE Arca:  IHAK), 52 titres, RFG: 0,47%

Ces fonds se basent tous sur un indice de sociétés spécialisées en cybersécurité, et c’est là que ça devient embêtant.

Il y a plus d’indices que de FNB. On trouve au moins 7 indices différents:

  • le Prime Cyber Defense Index
  • l’IndXX Cybersecurity Index
  • le S&P Kensho Cyber Security Index
  • le NYSE FactSet Global Cyber Security Index
  • l’indice Global X Cybersecurity conçu par la Coréenne Mirae
  • l’indice Solactive Global Cyber Security Index conçu par le groupe allemand Solactive.

­Consultez la section AFFAIRES et argent d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, chaque samedi la chronique Conseils pour vos finances et chaque mois le Bilan mensuel de la bourse. Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous ici à notre infolettre InfoBref Matin – l’essentiel des nouvelles en 5 minutes ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite


L’indice de Solactive sert de référence aux 2 premiers FNB de ma liste.

  • Ce sont les seuls qui sont cotés sur une bourse canadienne.
  • Ce sont aussi, les moins gourmands en frais.

Cet indice a un avantage intéressant: il a un historique convaincant.

  • Depuis sa création en octobre 2013, sa croissance annualisée composée a été de 20,7%.

Parmi les principaux titres qui composent l’indice, on trouve Palo Alto Networks, Fortinet, Check point Software, Okta, Trend Microi et Cyberark Software.

Mises en garde

  • Les fonds et FNB sectoriels sont destinés aux investisseurs audacieux ayant une tolérance élevée au risque.
  • Il faut avoir un horizon de temps très important – plus de 10 ans – avant de devoir y faire des retraits.
  • L’exposition recommandée pour ce type de placements ne devrait pas dépasser une proportion de 5% de l’ensemble des actifs investis.

Pour recevoir la chronique Conseils pour vos finances de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement ici au bulletin de nouvelles quotidien InfoBref Matin

Fabien Major