ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS et INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Conseils pour vos FINANCES

Les (rares) champions de la bourse en 2022

Publié le 14 janv. 2023
Fabien Major
par Fabien Major
Chroniqueur en finances personnelles à InfoBref
Les (rares) champions de la bourse en 2022
  • L’année 2022 va sans doute passer à l’histoire des marchés financiers comme étant une des plus tumultueuses, et des plus bizarres.
  • Voici les entreprises américaines et canadiennes et quelques fonds qui se sont distingués, en bien ou en mal, par leur performance l’an dernier.

Les nombreux perdants

À la bourse américaine

Les technos et les cryptos ont effacé tous leurs gains depuis 2020, et même au-delà pour certaines.

  • Aux États-Unis, l’action de Meta a baissé de 64%, et celle de Coinbase, de 86%.

Parmi, les autres secteurs ayant subi des revers importants, il y a le divertissement et l’immobilier.

  • La fiducie immobilière Digital Realty, spécialisée dans les centres de données, a perdu 43% de sa capitalisation.

Suivant de près la volatilité des marchés boursiers, les sociétés de gestion de capitaux ont aussi mordu la poussière l’an dernier.

  • Blackstone a perdu 42% de sa valeur.

Les constructeurs automobiles l’ont aussi eu difficile.

  • Tesla s’est dégonflée de 65%.
  • Rivian a encaissé le pire repli, de 86%.

­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque samedi nos conseils de finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


À la bourse canadienne

C’est Shopify qui a reçu pire gifle.

  • SHOP a cédé 218 milliards $ de sa capitalisation (-73%).

Algonquin Power & Utilities a reculé de 46%.

Gildan Activewear et Open Text ont chacune perdu 29%.

Chez nous aussi, les financières ont souffert.

  • La Banque Scotia a dégringolé de 24% et la CIBC, de 22%.
  • Quant à Power Corporation, son sigle POW a fait POUF: l’action a perdu 17,5%. 

Les rares gagnants

Au tableau des résultats 2022, presque tout semble rouge vif. Mais, en cherchant bien, on trouve du vert.

Les gagnants de 2022 ne sont pas nombreux, mais il y en a.


RECEVEZ GRATUITEMENT chaque jour par courriel L’ESSENTIEL DES NOUVELLES économiques, financières et technologiques: abonnez-vous ici à l’infolettre matinale d’InfoBref, ou cliquez Infolettres en haut à droite


À la bourse américaine

Le seul secteur industriel à avoir terminé l’année dans le positif est l’énergie.

  • L’action d’Exxon Mobil a monté de 80%.
  • À son troisième trimestre de l’année, l’entreprise a généré presque autant de profit qu’Apple, c’est tout dire.

Dans le domaine de la santé, deux titres se démarquent.

  • Le distributeur de produits médicaux McKesson a bondi de 50%.
  • Merck a monté de 41%.

Soulignons la performance fort enviable de Northrop Grumman dans le secteur de la défense et l’aérospatiale.

  • Son action a gagné 41%.

Quant à la société d’assurance Progressive, elle a terminé l’année avec une hausse de 26%.

  • Il faut dire que les assureurs ne s’embêtent pas trop avec l’inflation, ils la refilent automatiquement aux clients sans perdre un instant.

À la bourse canadienne

Les ressources, l’énergie et l’alimentation ont ravi les actionnaires.

  • L’action de Teck Resources a gagné 43%.
  • Pembina Pipeline a cru de 24%.
  • Saputo et Loblaw ont chacune grimpé de 20%.
  • La société Restaurant Brands International, qui exploite les enseignes Tim Hortons et Burger King, s’est engraissée de 18,5%.
  • Metro, propriétaire des marques Métro, Super C, Adonis, Première Moisson et Jean Coutu, a augmenté sa capitalisation de presque 15%.

L’essentiel des nouvelles importantes chaque jour en 5 minutes? C’est ce qu’offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 12 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour:
abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Des fonds se démarquent

Parmi les fonds communs de placement qui ont fait mieux que les indices en 2022, on doit souligner le gain annuel spectaculaire de 70% du fonds Fidelity Valeur mondial à positions longues/courtes, géré par le québécois Daniel Dupont.

Quant au fonds Purpose mondial de ressources F, il a clôturé l’année dernière avec une hausse de 63%.

Du côté des FNB:

  • Ninepoint Énergie NNRG a gagné 64%.
  • First Asset options couvertes des géants de l’énergie NXF.B a monté de 54%.

Pour recevoir la chronique Conseils pour VOS FINANCES de Fabien Major chaque samedi dans votre courriel, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre InfoBref Votre argent ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite

Fabien Major