ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Bilan mensuel de la BOURSE

Juin 2022: la confiance des ménages est ébranlée

Mis à jour le 2 août 2022
Anthony Ménard
par Anthony Ménard
CFA, vice-président, gestion des données chez Inovestor
  • En juin, l’indice principal canadien S&P/TSX s’est écroulé de 8,7% et l’indice américain S&P 500 de 8,3%. Les actions internationales ont perdu 8,6%.
  • L’indice de confiance des consommateurs de l’OCDE, qui reflète l’optimisme des consommateurs au niveau mondial, est maintenant à un niveau plus bas qu’au creux de la pandémie.

Au terme de la période de 12 mois terminée le 30 juin:

  • le S&P/TSX a reculé de 3,9%;
  • le S&P 500 a chuté de 10,6%;
  • les actions internationales, représentées par l’indice MSCI ACWI ex USA, se sont effondrées de 19%.

En juin, les meilleurs secteurs du TSX ont été l’industrie, les services publics et la consommation de base, en baisse de respectivement 0,2%, 1,9% et 4,3%.

Les secteurs les moins performants ont été la santé, en baisse de 20,3%, suivi de l’énergie et des matériaux, en baisse de 15%.


­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves et, chaque samedi, nos chroniques de finances personnelles, consommation et investissement, dont les Conseils pour vos finances de Fabien Major.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous ici à notre infolettre InfoBref Matin – l’essentiel des nouvelles en 5 minutes ou en cliquant sur Infolettres en haut à droite


Changement d’habitudes des consommateurs

Les consommateurs modifient de plus en plus leurs comportements en:

  • migrant vers les épiceries à rabais;
  • réduisant leurs pleins d’essence lors des visites à la station;
  • achetant davantage de marques privées;
  • reportant certains achats, comme celui d’une maison.

L’objectif des banques centrales, en haussant les taux d’intérêt, est de pousser les consommateurs à reporter leurs achats pour ralentir la demande et, ultimement, l’inflation.

  • La baisse de confiance des consommateurs, comme la hausse des taux d’intérêt, devrait porter les consommateurs à reporter leurs achats.

Il faudra surveiller les résultats des entreprises pour comprendre comment ces changements d’habitudes affecteront les différentes industries.

Inovestor offre une plateforme de recherche pour les titres boursiers nord-américains. Accélérez et facilitez vos décisions d’investissement, le suivi de votre portefeuille et la communication de ces décisions à de potentiels clients: inscrivez-vous gratuitement à la plateforme d’Inovestor.

La Réserve fédérale américaine:

Après avoir pris connaissance le 13 juin d’une accélération de l’inflation de 8,3% à 8,6% aux États-Unis, la Réserve fédérale américaine (Fed) a augmenté le 15 juin son taux directeur de 0,75% en le faisant passer de 1% à 1,75%.

  • Les données sur l’inflation ont convaincu la Fed d’opter pour une hausse de 0,75% plutôt que 0,50%.

Jerome Powell, président de la Fed, avait été clair qu’une inflation plus forte pouvait mener l’institution à «réagir en conséquence».

Le 22 juin, lors d’une audience à Washington, Jerome Powell a maintenu son message que la Réserve fédérale est «fortement engagée» à réduire l’inflation. Il a ajouté qu’un atterrissage en douceur (soit le fait d’éviter une récession pour cause d’un ralentissement trop brusque de la consommation) «sera ardu».

Anthony Ménard