ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Bilan mensuel de la BOURSE

Janvier 2024: les bourses montent en attendant les résultats financiers américains

Mis à jour le 3 fév 2024
Anthony Ménard
par Anthony Ménard
CFA, vice-président, gestion des données chez Inovestor
Janvier 2024: les bourses montent en attendant les résultats financiers américains
  • En janvier, l’indice S&P/TSX a connu une hausse de 0,6% et l’indice S&P 500, une hausse de 1,7%, tandis que les actions internationales ont eu une baisse de valeur de 1,0%.
  • La saison des résultats des sociétés américaines s’annonce captivante de par la diversité des performances obtenues jusqu’à présent.

Au terme de la période de 12 mois terminée le 31 janvier 2024:

  • le S&P/TSX était en légère hausse de 4,6%
  • le S&P 500 avait bondi de 20,8%;
  • les actions internationales représentées par l’indice MSCI ACWI ex USA avaient gagné 6,4%.

Pour le mois de janvier, les secteurs du TSX qui ont obtenu la meilleure performance ont été les technologies de l’information, les services de télécommunications et la consommation de base, en hausse de respectivement 6,3%, 2,9% et 2,2%.

Les secteurs les moins performants ont été les matériaux, la santé et les services, en baisse de respectivement 6,3%, 3,8% et 1,2%.


Des conseils en finances personnelles, investissement, immobilier et consommation? C’est ce que vous offre chaque samedi l’infolettre InfoBref Votre argent. Elle est gratuite: abonnez-vous ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Tout ou rien à la bourse américaine

L’effervescence règne sur le marché boursier américain, où les grandes entreprises sont soumises à une volatilité considérable en fonction de leurs résultats financiers.
Voici la variation de la valeur certains titres au lendemain de la divulgation de leurs plus récents résultats trimestriels.
Certaines tirent leur épingle du jeu:

  • Meta : +20,3%
  • Netflix : +10,7%
  • Amazon: +7,9%

D’autres affichent des résultats satisfaisants, mais ont été en baisse la journée suivant leur dévoilement:

  • Apple : -0,5%
  • Microsoft : -2,7%

Et certaines subissent des revers:

  • Tesla : -12,1%
  • Intel : -11,9%

Inflation

Au Canada, l’inflation sur 12 mois est passée de 3,1% en novembre 2023 à 3,4% en décembre.

Mais ce petit rebond est principalement attribuable à un effet de «base» (sur quelle base le taux est calculé).

Plus précisément, le mois de décembre 2022, qui avait connu une inflation mensuelle négative (les prix avaient alors baissé de 0,6% en un mois):

  • était comptabilisé en novembre 2023 dans l’inflation calculée sur 12 mois (de décembre 2022 à novembre 2023 inclus);
  • alors qu’il ne l’est plus en décembre 2023 dans l’inflation calculée sur 12 mois (de janvier 2023 à décembre 2023 inclus).

Inovestor offre une plateforme de recherche pour les titres boursiers nord-américains. Accélérez et facilitez vos décisions d’investissement, le suivi de votre portefeuille et la communication de ces décisions à de potentiels clients: inscrivez-vous gratuitement à la plateforme d’Inovestor.

Taux d’intérêt

Le mercredi 24 janvier, la Banque du Canada a maintenu son taux directeur à 5%.

Pour l’instant, les arguments en faveur du maintien de hauts taux d’intérêt semblent largement plus nombreux que ceux pour des baisses:

  • Les salaires continuent d’augmenter à un rythme de 4 à 5% par année.
  • Certaines mesures d’inflation ne montrent pas de baisse soutenue.
  • La croissance économique au Canada devrait reprendre au milieu de 2024.
  • Les conditions financières, qui sont principalement basées sur les conditions de prêts que les entreprises obtiennent, se sont assouplies par rapport à l’automne.
  • L’économie américaine continue d’être résiliente.

Arguments en faveur d’une baisse de taux d’intérêt:

  • L’économie canadienne est maintenant en léger surplus d’offre, selon la Banque du Canada.
  • La zone euro est en légère contraction, et les consommateurs chinois ont une confiance peu élevée.

Recevez chaque début de mois un bilan de la bourse dans l’infolettre hebdomadaire gratuite InfoBref Votre argent, qui vous offre chaque samedi des informations et conseils d’experts en finances personnelles et consommation. Abonnez-vous gratuitement ici ou cliquez Infolettres en haut à droite

Anthony Ménard