ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

C’est le secteur privé qui a subi la quasi-totalité des 210 000 pertes d’emplois survenues l’an dernier au Québec en raison de la pandémie

Publié le 22 fév 2021
par Alain McKenna

(Source: Unsplash)

  • Alors qu’aucune variation n’a été observée dans le secteur public, les entreprises privées ont éliminé 178 500 emplois au Québec l’an dernier. 30 000 autres emplois ont été perdus chez les travailleurs autonomes. C’est ce qu’indique le bilan du marché du travail en 2020 de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). 
  • Le nombre total d’emplois a diminué d’environ 5% au Québec entre 2019 et 2020. C’est la baisse la plus importante observée dans la province depuis 1976. 

Certains travailleurs ont été plus touchés que d’autres par les pertes d’emplois, constate l’ISQ : les femmes et les jeunes.

Plus de femmes (-113 000) que d’hommes (-95 000) ont perdu leur emploi. 

  • Le taux de chômage des femmes (8,6%) demeure toutefois inférieur à celui des hommes (9,1%).

Les travailleurs âgés de 15 à 24 ans ont vu leur taux de chômage doubler et monter à 17% l’an dernier. 

  • Le taux de chômage des travailleurs de 25 ans et plus est moitié moins élevé.

Les emplois à temps partiel ont été proportionnellement beaucoup plus touchés par la pandémie, même s’il s’est perdu environ le même nombre d’emplois à temps plein.

  • Les 107 000 emplois à temps partiel perdus en 2020 représentent 13% de ce type d’emplois au Québec.
  • Par comparaison, les 102 000 emplois à temps plein disparus comptent pour 3% de tous les emplois à temps plein de la province.
Alain McKenna