ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

L’industrie canadienne de l’aviation voudrait utiliser plus de carburants durables

Publié le 23 fév 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • Une soixantaine de compagnies aériennes actives au Canada s’unissent pour créer le Conseil canadien des carburants d’aviation durables (C-Saf).
  • La mission de cet organisme à but non lucratif est d’accélérer le développement d’une industrie canadienne des carburants d’aviation durables et abordables (en anglais sustainable aviation fuels, d’où l’abréviation Saf). 

Cette accélération permettrait à l’industrie de l’aviation de se décarboniser plus rapidement. 

Les Saf sont produits à partir de ressources renouvelables, comme des résidus forestiers et agricoles, des graisses, huiles et oléagineux industriels, des déchets municipaux, et du CO2 capté dans l’air.

  • Ils permettent, selon C-Saf, de réduire jusqu’à 80% les émissions de gaz à effet de serre produits par le transport aérien. 
  • Leur utilisation ne nécessite pas d’effectuer d’importantes modifications aux avions ou aux infrastructures. 

Mais ces carburants coûtent actuellement très cher à produire – environ 8 fois plus que le kérosène traditionnel, selon l’organisme. 

C-Saf regroupe:

  • des transporteurs canadiens (comme Air Canada et WestJet);
  • des transporteurs étrangers qui desservent le Canada (British Airways, American Airlines); et 
  • des fournisseurs, des manufacturiers aérospatiaux, des aéroports, des acteurs financiers et des universités.

L’organisme veut élaborer une feuille de route pour développer un marché canadien des Saf.

  • Il compte agir comme porte-parole de ses membres pour promouvoir ce type de carburant. 
Félix Côté