ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Les cryptomonnaies feront sans doute bientôt d’un Canadien l’un des 10 hommes les plus riches du monde

Mis à jour il y a 21 h
par Félix Côté

Changpeng Zhao (CZ), fondateur de Binance (Source: Twitter)

  • Bloomberg évalue la fortune du Canadien Changpeng Zhao à au moins 96 milliards $US, soit 120 milliards $ canadiens. Ce montant ferait de lui le Canadien le plus riche et la 11e personne la plus fortunée au monde.
  • La fortune de Zhao repose sur Binance, l’une des principales plateformes d’achat et de vente de cryptomonnaies. 

Changpeng Zhao, communément appelé «CZ», a fondé Binance en 2017. L’entreprise est incorporée aux îles Caïmans, un paradis fiscal.

Zhao, 44 ans, est né en Chine, puis a immigré au Canada alors qu’il était enfant. 

  • Avant de fonder Binance, il a étudié l’informatique à Montréal, à l’Université McGill.

Dans le classement Bloomberg des multimilliardaires, il est le seul Canadien parmi les 100 plus riches de la planète.

  • Il n’est plus qu’à une dizaine de milliards de $ de la 10e position, occupée par l’américain Larry Ellison, fondateur de la firme informatique Oracle.

Recevez gratuitement chaque jour l’essentiel des nouvelles affaires et finances. y compris celles qui concernent les cryptomonnaies: abonnez-vous aux infolettres quotidiennes gratuites d’InfoBref ici ou en cliquant sur le bouton « Infolettres » en haut à droite


Zhao est probablement encore plus riche que l’évaluation de sa fortune dans ce classement. 

Bloomberg précise que cette évaluation ne tient compte que des parts que détient CZ dans Binance, et non de ses autres avoirs.

Or, il serait surprenant qu’il ne possède pas aussi une bonne quantité des cryptomonnaies.

Félix Côté