ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le Canada songe à intégrer le bouclier antimissile américain

Publié le 10 mai 2022
par Johanna Sabys

La ministre de la Défense nationale Anita Anand (Source: Twitter de la ministre)

  • Le gouvernement fédéral pourrait finalement s’associer aux États-Unis pour se défendre contre les missiles balistiques intercontinentaux. 
  • La ministre fédérale de la Défense nationale Anita Anand a dit mardi que le gouvernement Trudeau pourrait bientôt réexaminer complètement la défense antimissile balistique du pays.

En 2005, sous le gouvernement libéral du premier ministre Paul Martin, le Canada s’était retiré du programme américain de bouclier antimissile – un système de défense capable de détecter et détruire tout missile balistique qui se dirigerait vers les États-Unis et certains de leurs alliés.

Mais la guerre en Ukraine a changé la donne en matière de défense du continent nord-américain, affirme Anita Anand. 

La ministre indique qu’un nouvel examen du programme de défense antimissile sera effectué dans le cadre d’une plus large étude sur les mesures à prendre pour protéger le continent américain. 

Les conservateurs veulent intégrer le bouclier, le Bloc soutient le réexamen

Le Parti conservateur a rapidement appuyé mardi l’éventuelle participation du Canada au bouclier antimissile américain.

Le Bloc québécois dit que le contexte actuel justifie une nouvelle étude des moyens qui permettront d’assurer la sécurité du pays. 

Johanna Sabys