ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

La Chine veut tester sa monnaie numérique aux Jeux olympiques

Publié le 30 janv. 2022
par Félix Côté
La Chine veut tester sa monnaie numérique aux Jeux olympiques

(Source: Drawkit illustrations / Unsplash)

  • La banque centrale de Chine a lancé en début d’année une application mobile pilote qui permet d’emmagasiner des yuans numériques pour payer certains produits et services.
  • La Chine va se servir des Jeux olympiques de Pékin, qui débutent vendredi, pour tester l’utilisation à plus grande échelle de sa monnaie virtuelle, qui est encore en phase d’essai.

L’e-yuan (ou eCNY) est la première monnaie numérique émise par une banque centrale.

  • Plusieurs états qui songent à créer leur propre monnaie numérique, dont le Canada, suivent de près l’essai de la Chine. 

Lors des Jeux olympiques, Pékin veut étendre la portée de cet essai: le yuan numérique sera mis à la disposition des athlètes étrangers.  

Une monnaie numérique centralisée pourrait permettre à la Chine de mieux contrôler sa population, préviennent des experts. 

  • Le yuan numérique lui permettrait de surveiller les dépenses de ses citoyens, car chaque transaction est enregistrée. 
  • Pékin pourrait «programmer» sa monnaie pour empêcher certaines transactions ou l’achat de certains produits. 
  • Le gouvernement pourrait aussi facilement saisir l’argent de ses citoyens. 

Contourner le système financier international, qui est largement indexé au dollar américain, serait un autre bénéfice du succès d’une monnaie électronique pour le régime chinois.

Félix Côté