ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

L’invasion de l’Ukraine se poursuit pendant les négociations

Publié le 28 fév 2022
par Félix Côté
L’invasion de l’Ukraine se poursuit pendant les négociations

Première rencontre entre les délégations de l’Ukraine et de la Russie (Source: capture d’écran / RT sur YouTube)

  • Des délégations de l’Ukraine et de la Russie ont eu une première rencontre aujourd’hui à la frontière ukraino-biélorusse. Les délégations sont rentrées dans leur capitale respective pour consultation, et envisagent une deuxième session de négociation.
  • Pendant ce temps, sur le terrain, les combats se poursuivent et l’offensive russe semble s’intensifier.

Situation en Ukraine:

Plusieurs missiles russes ont touché une zone résidentielle de Kharkiv, la deuxième plus grande ville du pays.

  • Ils auraient fait plusieurs dizaines de morts, selon les autorités de la ville. 

Plusieurs fortes explosions, suivies de sirènes, ont été entendues à Kiev, la capitale.

Selon des images satellite de la société américaine Maxar Technologies, un convoi militaire russe qui se rapproche de Kiev s’étendrait sur 65 km, soit beaucoup plus que les 25 km que Maxar mentionnait plus tôt lundi.

  • Il comprendrait plusieurs centaines de véhicules blindés, chars d’assaut et pièces d’artillerie.

Le président Volodymyr Zelenskiy a fait une demande officielle à l’Union européenne pour que l’Ukraine en devienne membre, selon une procédure spéciale et accélérée.

Il a appelé les soldats russes à déposer leurs armes et à quitter le pays, et indiqué que les prisonniers actuellement incarcérés en Ukraine pourraient être libérés pour qu’ils se joignent aux efforts de défense du pays.

Mesures prises par les pays occidentaux:

Les pays du G7, y compris le Canada et les États-Unis, interdisent désormais à leurs banques de faire toute transaction avec la Banque centrale de Russie.

La Suisse adopte les mêmes sanctions que l’Union européenne contre des individus russes associés à l’invasion de l’Ukraine, y compris le gel de leurs avoirs.

La Finlande et la Norvège ont annoncé qu’elles allaient livrer des armes à l’Ukraine.

Dans une intervention devant le Conseil des droits l’homme de l’ONU, la ministre canadienne des Affaires étrangères Mélanie Joly a plaidé pour un cessez-le-feu et une désescalade de la Russie pendant les négociations.

L’Allemagne s’est engagée à accepter sur son territoire tous les réfugiés ukrainiens qui y viendront.

Les sociétés pétrolières BP et Shell disent qu’elles vont se désengager de la Russie et vendre leur participation dans respectivement Rosneft et Gazprom, deux producteurs d’hydrocarbures contrôlés par l’État russe.

La Fédération Internationale de Football Association (Fifa) a exclu la Russie de la Coupe du monde de soccer.

Réactions de Moscou:

La Russie a interdit à ses résidents de transférer des devises à l’étranger.

Elle a fermé son espace aérien aux compagnies aériennes de 36 pays, en représailles à des fermetures similaires décidées par des pays occidentaux à l’encontre des transporteurs russes.

Le président russe Vladimir Poutine a parlé par téléphone au président français Emmanuel Macron. Le compte rendu de cette conversation fourni par le Kremlin indique que la Russie n’acceptera un règlement que si:

  • sa souveraineté sur la Crimée est reconnue; 
  • il y a «démilitarisation et dénazification» de l’Ukraine; et 
  • l’Ukraine adopte un statut neutre.
Félix Côté