ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La Russie serait prête pour des discussions «constructives», croit l’Ukraine

Mis à jour le 14 mars 2022
par Johanna Sabys

Vladimir Poutine (Source: Kremlin)

  • Moscou «commence à discuter de manière constructive», a estimé dimanche un négociateur ukrainien. Il croit même que l’Ukraine pourrait obtenir des résultats «d’ici quelques jours». 
  • À la veille de nouvelles négociations, en visioconférence ce lundi, l’armée russe a pourtant bombardé hier une base militaire près de la frontière polonaise. Et Kyïv (Kiev) est «une ville en état de siège», selon le gouvernement ukrainien.

Une base militaire bombardée 

Dans la nuit de samedi à dimanche, l’armée russe a bombardé la base militaire de Yavoriv, dans l’ouest de l’Ukraine, près de la Pologne, un pays membre de l’Union européenne et de l’Otan.

La base que Moscou a frappée est le Centre international pour le maintien de la paix et de la sécurité. 

  • Il servait jusqu’à ces dernières semaines de terrain d’entraînement aux forces ukrainiennes encadrées par des instructeurs étrangers, dont des Canadiens et des Américains.

Au moins 35 personnes ont été tuées et 134 blessées par les bombardements. 

Les missiles russes pourraient frapper un pays de l’Otan, croit Zelensky. 

Le président Volodymyr Zelensky a réclamé à nouveau dimanche une zone d’exclusion aérienne au-dessus de l’Ukraine.

Selon lui, si les pays occidentaux refusent d’exaucer cette requête, des missiles russes risquent fort de s’abattre sur un des pays de l’Otan. 

La capitale ukrainienne est encerclée.

À Kyïv, seules les routes menant vers le sud du pays sont encore ouvertes. Les forces russes ont détruit samedi un aéroport situé à 30 km au sud-ouest de la capitale.

[correction: une première version de l’article indiquait que Yavoriv était à «l’est de l’Ukraine» au lieu de «l’ouest». Nos excuses.]

Johanna Sabys