ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS et INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Trudeau redoutait une éruption de violence à Ottawa

Publié le 25 nov. 2022
par Patrick Pierra
  • Justin Trudeau était aujourd’hui le dernier témoin qu’entendait la commission d’enquête sur le recours à la Loi sur les mesures d’urgence. Il répond aux questions de la commission depuis ce matin.
  • Le premier ministre s’est justifié d’avoir invoqué cette loi le 14 février dernier pour mettre fin aux blocages causés par le «Convoi de la liberté» à Ottawa parce qu’il craignait, a-t-il dit, pour la sécurité de personnes.

Selon lui, à la mi-février, la situation s’aggravait.

«Ça commençait à être pas mal clair que la situation était urgente, que ça pourrait empirer et dégringoler, qu’il y avait une urgence d’agir», s’est défendu le premier ministre.

  • Il n’avait pas confiance dans la capacité des forces policières à mettre fin aux blocages sans recourir à des mesures d’urgence.
  • Et il craignait des débordements qui auraient pu aboutir à des actes de violence.

«Je suis absolument serein et confiant d’avoir fait le bon choix», a dit Justin Trudeau en concluant sa première demi-journée de témoignage.

Patrick Pierra