ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Le travail supplémentaire est moins payant au Québec

Mis à jour le 10 août 2022
par Félix Côté
  • C’est le constat auquel arrive le ministère fédéral des Finances dans une étude
  • Par rapport à la moyenne canadienne, les revenus des travailleurs québécois sont plus susceptibles d’être grugés par un taux d’imposition plus élevé ou une baisse de prestations gouvernementales lorsqu’ils augmentent leur nombre d’heures de travail ou changent d’emploi pour obtenir un meilleur salaire.

L’étude révèle que, à travers le Canada, d’autres catégories de travailleurs sont également prédisposées à ce que leurs revenus soient grugés davantage par les règles fiscales. C’est le cas:

  • des travailleurs âgés de 35 à 44 ans;
  • des parents seuls; 
  • des ménages à faible revenu; et 
  • des immigrants récents.
Félix Côté