ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La rémunération des grands patrons a-t-elle augmenté malgré la pandémie?

Mis à jour le 5 avr. 2022
par Félix Côté

(Source: Unsplash)

  • La rémunération médiane des PDG des 100 plus grandes entreprises canadiennes a été de 7,7 millions $ en 2020, soit 1,4% de plus qu’en 2019.
  • Leurs bonus en espèces ont baissé en 2020, principalement à cause des difficultés économiques causées par la pandémie. Mais, selon une analyse du Globe and Mail et de la firme de conseil Global Governance Advisors, cette baisse a été plus que compensée par une augmentation de leur rémunération en actions.

La prime annuelle médiane en espèces – le bonus – des chefs de la direction des 100 plus grandes entreprises canadiennes cotées en bourse a été de 1,4 million $ en 2020, en baisse de 6% par rapport à 2019.

  • Seules 10 des 100 entreprises n’ont versé aucune prime à leur PDG l’an dernier. 

Leur prime annuelle médiane en actions, excluant les options d’achat d’actions, a été de 2,9 millions $, en hausse de 21% par rapport à 2019.

  • De nombreuses entreprises ont compensé la baisse des primes en espèces par une forte augmentation des primes en actions.

La rémunération totale des grands patrons comprend leur salaire, des primes en espèces et en actions, mais aussi des options, des régimes de retraite et/ou d’autres composantes.

Parmi les PDG des 100 plus grandes entreprises canadiennes:

Celui qui a gagné le plus en rémunération totale:

  • Patrick Dovigi (GFL Environnement): 1er – 37,3 millions $

­Consultez la section ARGENT d’InfoBref avec chaque jour nos nouvelles brèves, et chaque samedi nos conseils de finances personnelles, consommation et investissement.
Pour les recevoir gratuitement par courriel, abonnez-vous aux infolettres d’InfoBref ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


D’autres noms que vous reconnaitrez peut-être:

  • Glenn Chamandy (Vêtements de sport Gildan): 4e  – 22,2 millions  $
  • Tobias Lütke (Shopify): 6e – 20,2 millions $
  • Jeffrey Orr (Power Corp.): 19e – 13 millions $
  • Alain Bédard (TFI International): 21e – 12,7 millions $
  • Brian Hannasch (Alimentation Couche-Tard): 24e – 12,1 millions $
  • Mirko Bibic (BCE): 38e – 9,5 millions $
  • George Schindler (CGI): 39e – 9,5 millions $
  • Calin Rovinescu (Air Canada): 41e – 9,3 millions $
  • José Boisjoli (BRP): 45e – 8,5 millions $
  • Louis Vachon (Banque Nationale): 47e – 8,3 millions $
  • Marc Parent (CAE): 53e – 7,4 millions $
  • Neil Rossy (Dollarama): 58e – 6,8 millions $
  • Eric La Flèche (Métro): 71e – 5,1 millions $
  • Lino Saputo Jr (Saputo): 78e – 4 millions $
  • Philip Fayer (Nuvei): 89e – 2,5 millions $
  • Dax Dasilva (Lightspeed): 94e – 1,5 million $
  • Pierre Karl Péladeau (Québecor): 97e – 1 million $

[Tableau complet dans le Globe and Mail]

Félix Côté