ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS Entrepreneurs, gestionnaires et professionnels du Québec

Voici l’info qu’il vous faut: pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour en semaine

Québec se laisse jusqu’à 90 jours pour administrer la seconde dose du vaccin

Publié le 14 janv. 2021
par Johanna Sabys

(Source: Pexels)

  • Ce délai maximal de 90 jours après la première dose pourrait permettre de vacciner près de 500 000 personnes vulnérables supplémentaires.
  • Selon le Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique, c’est une raison suffisante pour retarder de quelques semaines le moment d’injecter la seconde dose.

L’Organisation mondiale de la santé et le Comité consultatif national canadien de l’immunisation recommandent un délai maximal de 42 jours, soit 6 semaines, entre l’injection des deux doses des vaccins anti-Covid de Pfizer et Moderna.

Ce que dit le gouvernement Legault:

  • Tant que le nombre de doses reçues limite le nombre de vaccinations, Québec va permettre, au maximum, un intervalle de 90 jours – soit plus de deux fois le délai maximal recommandé – entre les deux injections des vaccins.
  • Le délai supplémentaire permettra de vacciner plus rapidement les résidents des résidences pour aînés (RPA) et les plus de 70 ans.
  • Ce délai devrait diminuer quand un plus grand nombre de doses sera disponible.

Ce qui est en jeu: selon le ministre de la Santé Christian Dubé, si la situation ne s’améliore pas, le confinement pourrait se prolonger et des mesures plus strictes pourraient être imposées.

Où en est la vaccination actuellement:

  • Avec les 162 000 doses reçues jusqu’ici, plus de 115 000 Québécois ont été vaccinés.  

Le gouvernement devrait avoir reçu au total 250 000 doses d’ici la fin janvier.

Johanna Sabys