ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

L’immobilier montréalais coûtera encore plus cher en 2022

Mis à jour le 14 mai 2022
par Félix Côté
L’immobilier montréalais coûtera encore plus cher en 2022

(Source: Unsplash)

  • L’agence immobilière Royal LePage prévoit que le prix médian des maisons unifamiliales dans le grand Montréal augmentera de 9% au cours des 12 prochains mois: il passera de 595 000 $ à 648 600 $. Les copropriétés aussi coûteront plus cher: leur prix passera de 420 000 $ à 447 300 $ (+6,5%).
  • En moyenne, l’augmentation des prix à Montréal (+8%) sera cependant moins élevée que dans l’ensemble du Canada (+10,5%). 

Plusieurs facteurs continueront de faire pression sur les prix, selon Royal LePage:

  • Certains acheteurs pourraient vouloir devenir propriétaires pendant que les taux d’intérêt sont encore très bas.
  • Le retour au bureau pourrait être retardé, ce qui pourrait augmenter la demande pour les plus grands logements.
  • Les restrictions sur les voyages et les divertissements favoriseront l’épargne et l’achat de propriétés.
  • La formation de nouveaux ménages et l’arrivée de nouveaux immigrants continueront à mettre une pression sur les prix. 

L’immobilier restera relativement abordable à Montréal, cependant, par rapport à la moyenne nationale.  

  • Dans un an, le prix médian des propriétés sera, selon la firme de courtage, de 564 800 $ à Montréal et de 859 700 $ dans l’ensemble du Canada. 

Dans plusieurs grandes villes, les prix devraient croitre plus rapidement qu’à Montréal.

  • Toronto: +11%
  • Vancouver: +10,5%
  • Halifax: +10%
  • Ottawa: +9%
Félix Côté