ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Pourquoi Erin O’Toole a-t-il été destitué?

Publié le 2 fév 2022
par Johanna Sabys

Erin O’Toole (Source: Parti conservateur)

  • Le chef du Parti conservateur a démissionné mercredi à la suite d’un vote de défiance des députés de son parti plus tôt dans la journée. Les conservateurs ont confié mercredi soir le poste de chef intérimaire à la députée du Manitoba Candice Bergen.
  • La publication la semaine dernière du bilan de la défaite électorale et l’hésitation du chef conservateur à appuyer le convoi routier à Ottawa auraient été des éléments déclencheurs. Mais O’Toole avait commencé à perdre des points peu après son arrivée à la tête du PCC en août 2020.  

Erin O’Toole s’était lancé dans la course à la chefferie en se présentant comme un «vrai» conservateur.  

Mais il a ensuite défendu des idées plus progressistes que les autres députés de son parti, notamment sur le plan environnemental et le contrôle des armes à feu. 

L’aile la plus religieuse du PCC lui a aussi reproché en fin d’année l’adoption par consentement unanime de la loi qui a interdit les thérapies de conversion. 

Il aurait renié les idées de son parti pendant la campagne électorale. 

C’est ce que lui reprochait la sénatrice de la Saskatchewan Denise Batters lorsqu’elle a lancé une pétition l’automne dernier pour exiger la tenue d’un vote de confiance. 

  • Cette pétition avait récolté plus de 8700 signatures. 

Ce vote de confiance est une première.

C’est la première fois qu’un groupe parlementaire utilise cette procédure adoptée en 2014.

  • Elle permet à un parti d’organiser un vote de confiance pour destituer son chef lorsque 20% des élus en font la demande au président du caucus.
Johanna Sabys