ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Qui sont les oligarques russes? À combien se monte leur richesse?

Mis à jour le 14 mai 2022
par Félix Côté

[source de l’image: accueil du site Russian Asset Tracker]

  • L’organisation à but non lucratif Organized crime and corruption reporting project (OCCRP) a mis sur pied un site web qui répertorie les actifs des oligarques russes ayant des liens avec Vladimir Poutine.
  • Ces oligarques «participent activement à l’oppression et à la corruption du régime de Poutine», explique l’OCCRP dans un communiqué. Les deux plus riches sont Roman Abramovich et Oleg Deripaska. Le second a eu des liens avec le Canada.

Qu’est-ce qu’un oligarque?

Selon la définition du dictionnaire Larousse, les oligarques sont des membres d’une classe proche d’un régime politique où l’autorité est entre les mains de quelques personnes ou familles puissantes.

Après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, ces oligarques ont «appris à cacher leur richesse» et ont «engagé une armée d’avocats pour la dissimuler», dit l’OCCRP. 

L’enquête de l’OCCRP a répertorié plus de 150 actifs appartenant à des oligarques russes, d’une valeur totale d’environ 17 milliards $US. 

La liste a été établie en collaboration avec une trentaine de médias internationaux. 

  • Elle répertorie des biens tels que des maisons, des avions privés, des actions de sociétés et des yachts. 
  • Le site Russian Asset Tracker en présente de nombreux exemples.

L’OCCRP a découvert ces actifs en passant au peigne fin des registres fonciers, des registres de sociétés et des documents qui ont fuité de paradis fiscaux.


L’essentiel des nouvelles importantes chaque matin en 5 minutes? C’est ce qu’offre notre infolettre InfoBref Matin. Essayez-la et voyez pourquoi plus de 10 000 Québécois·es la reçoivent chaque jour:
abonnez-vous gratuitement ici ou en cliquant Infolettres en haut à droite


Qui sont les oligarques russes proches de Poutine les plus riches?

Roman Abramovich arrive en tête, avec plus de 8 milliards $US d’actifs répertoriés.

Il aurait fait fortune en rachetant des actifs pétroliers russes lors de la vague de privatisation qui a suivi la chute de l’Union soviétique.

Il possède notamment un domaine sur la Côte d’Azur, en France, évalué à près de 90 millions $US, ainsi qu’une maison estimée à 15 millions $US en Autriche. 

Oleg Deripaska arrive en second, avec près de 6 milliards $US d’actifs répertoriés.

Il a fondé Rusal, l’un des principaux producteurs mondiaux d’aluminium, et il en est toujours le principal actionnaire.

C’est un allié de longue date du président russe Vladimir Poutine.

  • Il aurait blanchi de l’argent au nom du président russe et il est accusé depuis des années d’avoir des liens avec le crime organisé.

Il possède entre autres une maison estimée à 65 millions $US à Londres, et plusieurs villas en Italie dont la valeur totalise plus de 400 millions $US. 

Deripaska s’était intéressé au Québec, il y a une dizaine d’années:

  • en s’impliquant avec la société Technologies Orbite, qui a exploité une usine en Gaspésie; et
  • en discutant avec Hydro-Québec d’un éventuel partenariat.

Deripaska est aussi actionnaire minoritaire d’une société de construction autrichienne, Strabag, qui a obtenu l’an dernier un contrat de 144 millions $ pour une extension d’une ligne du métro de Toronto et qui, selon le Toronto Star, aurait actuellement pour environ 1 milliard $ de contrats publics en cours en Ontario.

Félix Côté