ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

NOUVELLES EN RAFALE

Mis à jour le 26 oct. 2022
par Johanna Sabys

L’économie du Québec a ralenti pendant 2 mois consécutifs en juin et juillet, selon l’Institut de la statistique du Québec qui s’appuie sur les dernières données de Statistique Canada. Le produit intérieur brut (PIB) québécois a perdu 0,4% en juin et 0,5% en juillet. Pour les 7 premiers mois de l’année, le PIB québécois affiche une croissance cumulative de 3,8%. C’est un peu moins que la croissance de 4,4% de l’économie canadienne. 

Les députés fédéraux refusent de rompre les liens avec la monarchie britannique. Une motion bloquiste qui demandait au gouvernement fédéral d’agir pour «se libérer d’un lien monarchique vétuste» a été rejetée par 266 voix contre 44 voix en sa faveur. Les conservateurs, les libéraux – à l’exception du député de Louis-Hébert Joël Lightbound – et une partie des députés du NPD ont voté contre. 

Des gymnastes réclament qu’un organisme soit dédié à la gestion des plaintes d’abus sexuels et de mauvais traitements. Dans une lettre ouverte à la ministre des Sports Pascale St-Onge, un regroupement de gymnastes canadiennes a publié des dénonciations d’abus sexuels et de violences physiques et verbales subis par de jeunes gymnastes. Elles disent que le Bureau du commissaire à l’intégrité dans le sport n’a pas de vrais pouvoirs pour sanctionner les organismes sportifs.

L’achat de Sunwing par WestJet pourrait nuire à la concurrence, croit le Bureau de la concurrence. Dans un rapport publié hier, l’organisme fédéral dit que la fin de la rivalité entre ces 2 transporteurs aériens risque de faire augmenter les prix et de réduire l’offre de vols en partance du Canada vers le Mexique et les Caraïbes. 

Les profits trimestriels de Meta ont reculé de moitié à son dernier trimestre. La société-mère de Facebook et Instagram souffre des effets de l’inflation et du ralentissement économique, qui pousse les annonceurs à réduire leur budget publicitaire. L’action de Meta a perdu 12% de sa valeur hier soir dans les transactions suivant la fermeture des marchés. 

Johanna Sabys