ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

NOUVELLES EN RAFALE

Mis à jour le 27 sept. 2022
par Johanna Sabys

Près de 23% des électeurs ont déjà voté au cours des 2 jours de vote par anticipation, selon Élections Québec. En 2018, un peu moins de 18% des électeurs avaient voté par anticipation. Il est encore possible de voter au bureau du directeur de scrutin aujourd’hui et demain avant le jour de l’élection lundi [détails dans notre article Comment voter aux élections générales]. 

Duhaime n’exclut pas la construction d’un mur pour fermer la frontière canado-américaine. Avant de devenir chef du Parti conservateur, Éric Duhaime avait affirmé en 2017 qu’il faudrait construire un mur entre le Canada et les États-Unis pour contrer l’immigration irrégulière. Hier, il a répondu à un journaliste que la construction d’un mur serait «une façon de fermer le robinet», mais qu’«il y en a plein d’autres». 

La croissance économique a beaucoup ralenti au deuxième trimestre. Selon une étude de Desjardins, la croissance annualisée de l’économie québécoise est passée de 5,9% au premier trimestre à 1% au deuxième trimestre. Desjardins s’attend à ce que la croissance s’arrête, voire que l’économie se contracte légèrement, jusqu’au milieu de l’an prochain.  

Les salaires augmenteront l’an prochain au Québec de 4,1% en moyenne, selon une enquête menée par la firme de consultation Eckler auprès d’employeurs québécois. Une autre enquête récente, de la firme montréalaise Normandin Beaudry, disait que les organisations québécoises augmenteraient les salaires en moyenne de 3,7% à 4,1%. 

Référendums d’annexion à la Russie: les autorités prorusses ont revendiqué la victoire du «oui» dans les 4 régions ukrainiennes occupées de Zaporijia, Kherson, Lougansk et Donetsk. De son côté, Volodymyr Zelensky a assuré que l’Ukraine «protégera son peuple» dans toutes les régions ukrainiennes actuellement occupées par la Russie – y compris la Crimée, annexée par la Russie en 2014.

Johanna Sabys