ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

NOUVELLES EN RAFALE

Mis à jour le 28 août 2022
par Johanna Sabys

Violence armée: le gouvernement Legault octroie «un montant exceptionnel» de 250 millions $ à Montréal. Ce montant doit permettre à la ville d’embaucher 450 policiers, a indiqué la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault.

Justin Trudeau a dévoilé un plan d’action fédéral 2ELGBTQI+ de 100 millions $ sur 5 ans. Ottawa versera jusqu’à 75 millions $ à des organismes communautaires, en priorité pour les communautés qui sont marginalisées à cause d’autres facteurs que leur identité sexuelle ou de genre, comme des personnes qui sont également noires, racisées ou autochtones. 35 des 75 millions $ serviront à lever les obstacles à l’égalité des personnes 2ELGBTQI+.

Ottawa enregistre un surplus budgétaire de 10,2 milliards $ au premier trimestre de son année budgétaire, soit d’avril à juin. Ce surplus s’explique en bonne partie par la diminution des transferts aux particuliers et aux entreprises. 

Le patron de Bell Canada défend la décision de CTV de congédier la cheffe d’antenne Lisa LaFlamme. Mirko Bibic a écrit sur Linkedln qu’il avait «la certitude» que cette décision n’avait rien à voir avec «son âge, son genre ou ses cheveux gris», mais qu’elle était plutôt due à la «transformation» en cours du secteur de la radiotélédiffusion. 

Washington et Pékin ont conclu une entente préliminaire pour permettre aux régulateurs boursiers américains de faire auditer les finances des quelque 200 entreprises chinoises cotées en bourse aux États-Unis. Pékin voulait jusque-là interdire aux sociétés chinoises de dévoiler tous leurs chiffres à des organismes américains, ce qui aurait forcé ces sociétés à quitter la bourse américaine. 

Johanna Sabys