ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

NOUVELLES EN RAFALE

Mis à jour le 26 juin 2022
par Johanna Sabys

Ottawa a créé un groupe de travail pour s’attaquer à la crise des passeports. Ce groupe d’intervention composé de ministres est chargé d’améliorer les services et de réduire les importants retards dans le traitement des demandes de passeport. Il examinera la prestation de services des centres et d’autres problèmes qui ont pu générer ces retards, comme la pénurie de main-d’œuvre.

Le nombre de postes vacants au Canada a dépassé le million au début du mois d’avril. Selon Statistique Canada, il y avait 1 001 100 postes vacants début avril, soit 2% de plus qu’en mars et 31% de plus qu’en avril l’an dernier.

Les États-Unis ont renforcé le contrôle des armes à feu. Joe Biden a promulgué samedi la loi adoptée la veille par le Congrès américain. Cette loi prévoit de saisir les armes des personnes jugées dangereuses et de mieux contrôler les antécédents des acheteurs de moins de 21 ans. En revanche, la Cour suprême a invalidé jeudi une loi new-yorkaise qui limitait le port d’arme dans l’espace public. La décision de la Cour vient consacrer le droit des Américains de porter une arme hors de leur domicile.

La Russie entraine-t-elle la Biélorussie dans la guerre en Ukraine? C’est ce que dénonce le gouvernement ukrainien. Vladimir Poutine a annoncé que Moscou va livrer à son voisin biélorusse des missiles capables de transporter des charges nucléaires, moderniser ses avions militaires, et entrainer des militaires biélorusses. Peu avant cette annonce, l’Ukraine a affirmé samedi que 20 roquettes avaient été tirées depuis la Biélorussie sur le village de Desna, au nord de l’Ukraine.

Rogers, Shaw et le Bureau de la concurrence entameront un processus de médiation le mois prochain au sujet de l’achat de Shaw Communications par Rogers. Le Bureau de la concurrence a déjà tenté de bloquer la transaction parce qu’elle craignait qu’elle ne nuise à la concurrence dans le secteur des télécommunications canadiennes.  

Johanna Sabys