ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

NOUVELLES EN RAFALE

Publié le 15 sept. 2021
par Johanna Sabys
NOUVELLES EN RAFALE

Le président de la Commission scolaire English Montreal Joe Ortona (Source: CSEM)

  • Réforme de la loi 101: le leader parlementaire du gouvernement Simon Jolin-Barrette a fait adopter à l’unanimité une motion condamnant les propos «méprisants à l’égard de la nation québécoise» d’une récente résolution de la commission scolaire English-Montréal (CSEM), résolution qui a depuis été modifiée – Joe Ortona, président de la CSEM, a répliqué en accusant Québec d’orchestrer «une attaque» contre la communauté anglophone.
  • Brian Mulroney sort de sa réserve pour soutenir le chef du Parti conservateur: l’ancien premier ministre conservateur s’est dit certain que le prochain gouvernement sera formé par Erin O’Toole, qui a lui promis d’envoyer l’homme d’affaires québécois Vincent Duhamel, candidat dans Brome-Missisquoi, «à la table des décisions» – Duhamel est pressenti pour devenir ministre des Finances. 
  • KDC/one, une entreprise de Longueuil qui fabrique des produits cosmétiques et dont la Caisse de dépôt et placement du Québec est un important actionnaire, devrait entrer la semaine prochaine à la bourse de New York, et prochainement à celle de Toronto, sous le symbole KDC – le prix initial de l’action devrait se situer entre 13 et 15 $US, ce qui valoriserait l’entreprise à 3 milliards $US.
  • Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni en urgence au sujet des tirs de missiles balistiques menés par la Corée du Nord. Washington et Londres ont condamné, dans ces tirs, «une violation» des résolutions du Conseil de sécurité et «une menace à la paix et la sécurité régionales». La Corée du Sud a également procédé hier à des tirs de missiles, mais le pays n’est pas soumis à la même interdiction que son voisin du nord. 
  • L’ONU a aussi appelé ses États membres à instaurer un moratoire sur certains systèmes d’intelligence artificielle, comme la reconnaissance faciale, parce que, selon l’organisation, ils menacent les droits de la personne.
Johanna Sabys