ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

NOUVELLES EN RAFALE

Mis à jour le 6 avr. 2022
par Johanna Sabys

Québec va multiplier par 5 la limite supérieure quotidienne d’émissions de particules de nickel dans l’air, malgré la ferme opposition des directions régionales de santé publique et des partis d’opposition. Le ministre de l’Environnement Benoît Charrette s’est défendu en indiquant que la limite ne serait pas haussée «indéfiniment» et que la moyenne annuelle resterait en dessous des 20 nanogrammes par mètre cube autorisés par la Santé publique nationale. 

Le projet de loi sur la liberté universitaire déposé par la ministre de l’Enseignement supérieur Danielle McCann propose de favoriser les débats dans les salles de classe, d’empêcher la censure, et de permettre l’utilisation de tous les mots. Les universités québécoises devraient se doter d’une politique de liberté académique, et nommer un responsable chargé de l’appliquer et d’examiner les plaintes reçues en la matière.

Tramway à Québec: le gouvernement Legault a finalement approuvé le projet de la Ville sans aucune condition. Le ministre de l’Énergie Jonatan Julien soutenait pourtant mardi que le maire de Québec devrait prouver son «acceptabilité sociale». Par ailleurs, des sommes supplémentaires ont été ajoutées pour les travaux préparatoires. 

Enerkem obtient 255 millions $ en financement. Le producteur montréalais de biocarburants et de produits chimiques circulaires accueille, à l’occasion de cette ronde de financement, le géant espagnol de l’énergie Repsol comme actionnaire stratégique. Il rejoint la société énergétique albertaine Suncor (TSX: SU), déjà actionnaire d’Enerkem.

Pinterest bannit la désinformation climatique. Le réseau social américain va interdire toute publication ou publicité qui nie l’existence ou les impacts des changements climatiques, la responsabilité humaine dans ces changements, ou le fait qu’il existe un consensus scientifique sur ces éléments.

Johanna Sabys