ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES, PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et chaque samedi:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

NOUVELLES EN RAFALE

Publié le 14 mars 2022
par Johanna Sabys
NOUVELLES EN RAFALE

(Source: capture d’écran)

Une Russe a brandi une pancarte dénonçant l’invasion de l’Ukraine au journal télévisé le plus regardé de Russie. Selon l’ONG OVD-Info, elle s’appelle Marina Ovsiannikova et serait une productrice de la chaîne Pervy Kanal (première chaîne). Sur sa pancarte on pouvait lire: «Non à la guerre. Ne croyez pas la propagande. On vous ment, ici». Marina Ovsiannikova a été arrêtée et risque jusqu’à 15 ans de prison pour avoir diffusé ce que Moscou considère comme de «fausses informations» sur l’armée russe.

L’Union européenne sanctionne à nouveau la Russie. Les 27 pays membres ont approuvé lundi une déclaration à l’Organisation mondiale du commerce qui prive la Russie de son statut de nation favorisée. Par ailleurs, l’UE a adopté de nouvelles sanctions contre des entités économiques russes impliquées dans l’invasion de l’Ukraine et contre plusieurs oligarques, dont Roman Abramovitch, propriétaire du club de soccer de Chelsea, en Angleterre.

Le réseau de l’éducation va informatiser ses données pour qu’elles puissent être plus facilement analysées. Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a annoncé un budget de 10,6 millions $ sur 2 ans pour numériser l’ensemble des données des Centres de services scolaires. Ce virage numérique sera notamment accompagné par l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila).

Montréal International calcule avoir attiré l’an dernier des investissements de 3,8 milliards $ dans le Grand Montréal, soit 69% de plus qu’en 2020 et 42% de plus qu’en 2019. L’organisme recense une centaine de projets d’investissements directs venant de l’étranger, qui ont, selon lui, aidé à créer 11 500 emplois dans le Grand Montréal.

Une entreprise danoise veut construire deux usines de biométhanisation au Québec. Selon Le Devoir, NGF Nature Energy, qui exploite déjà une douzaine d’usines similaires en Europe, projette la construction de deux usines qui produiraient du méthane et du fertilisant à partir de déchets agricoles. L’une de ces usines serait située à Farnham, en Estrie, et l’autre à Louiseville, en Mauricie. 

Johanna Sabys