ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos bulletins d’information. Vous ne recevrez pas de courriels de partenaires commerciaux et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

La liberté académique est désormais protégée par une loi

Mis à jour le 3 juin 2022
par Félix Côté
  • La Loi sur la liberté académique dans le milieu universitaire a été adoptée hier par l’Assemblée nationale. Elle vise à favoriser les débats en classe, empêcher la censure et permettre l’utilisation de tous les mots. 
  • La loi oblige les universités québécoises à se doter d’une politique de liberté académique et à créer un conseil chargé de l’appliquer et d’examiner les plaintes reçues en la matière.

Le projet de loi faisait suite à une controverse survenue en février l’an dernier à l’Université d’Ottawa, à cause d’une utilisation du «mot commençant par n».  

François Legault s’était dit choqué par la décision de l’Université qui avait suspendu la professeure concernée. Il avait promis d’agir contre l’autocensure.

Félix Côté