ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Les ventes de logements à Montréal ont augmenté plus qu’ailleurs au pays en octobre, pourquoi?

Publié le 5 nov. 2020
par Alain McKenna
  • Le nombre de logements vendus a augmenté de 37% le mois dernier dans la métropole, soit la hausse la plus importante parmi les grandes villes canadiennes.
  • Ce n’est pas tout: sur un an, le prix médian des maisons vendues dans le grand Montréal a augmenté de 21% et celui et des copropriétés, de 18%.

La bonne santé du marché résidentiel montréalais affecte de façon presque uniforme toutes les catégories de logement.

Les maisons unifamiliales, situées principalement en banlieue, étaient encore parmi les types de propriétés les plus en demande, dans le grand Montréal comme partout au pays en octobre.

  • Leurs ventes ont augmenté de 36% à Montréal.

Les immeubles à revenus ont vu leur volume de ventes augmenter de 37% à Montréal.

Les copropriétés (condos) ont également connu une hausse de ventes de 37% à Montréal.

C’est dans les condos que Montréal se démarque: à Toronto, les ventes de copropriétés ont au contraire baissé de 8,5% le mois dernier.

  • La baisse de la demande pour les condos est peut-être seulement plus tardive dans la métropole québécoise qu’ailleurs, analyse Robert Hogue, économiste pour RBC.
  • «Le prix des condos plafonne déjà à Vancouver et Toronto, mais la façon dont la pandémie affecte le marché immobilier est complexe», écrit-il dans une note aux investisseurs.
  • Selon cet expert, la tendance a débuté dans ces grands centres, mais on s’attend à ce que la même chose se produise dans les autres marchés (dont Montréal) l’an prochain.
Alain McKenna