ENTREPRENEURS, PROFESSIONNELS, INVESTISSEURS ENTREPRENEUR·ES et
PROFESSIONNEL·LES

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement du lundi au vendredi:

et un samedi par mois:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

InfoBref vous est offert gratuitement grâce au soutien de:

Le nombre d’hospitalisations est encore trop élevé pour lever le couvre-feu

Mis à jour le 24 mars 2021
par Johanna Sabys
  • 1453 Québécois sont actuellement hospitalisés, soit 14 de moins qu’hier. Le nombre d’hospitalisations continue à baisser et, avec lui, les risques de débordements des services hospitaliers.
  • Selon François Legault, c’est encourageant, mais «sans une baisse très importante des hospitalisations», le premier ministre n’exclut pas un prolongement du couvre-feu et des autres mesures sanitaires.

La baisse du nombre d’hospitalisations et la stabilisation du nombre d’infections quotidiennes de ces derniers jours ont eu un impact positif sur les dernières projections de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS).

Selon le rapport de l’institut publié aujourd’hui, il est désormais peu probable qu’on dépasse les capacités hospitalières au cours des trois prochaines semaines.

  • Pour la première fois depuis trois mois, l’INESSS prévoit une diminution du nombre de patients Covid hospitalisés dans l’ensemble des régions du Québec.

Néanmoins, «même si les chiffres s’améliorent, on ne peut pas tout rouvrir dans les prochaines semaines», dit François Legault.

  • Le premier ministre attribue les baisses observées ces derniers jours à l’efficacité du couvre-feu imposé aux Québécois depuis deux semaines.
  • Mais avec plus de 1400 lits occupés par des patients Covid, Legault souligne qu’il y a encore du délestage et beaucoup d’opérations à rattraper.
Johanna Sabys