La pollution atmosphérique de retour à son niveau (élevé) d’avant la Covid-19

par Alain McKenna
  • Après avoir reculé de plus des deux tiers, le niveau de pollution de l’air des grandes villes de la planète a rattrapé et même dépassé les sommets atteints dans les mois précédant la pandémie.
  • Les données du Centre de recherche sur l’énergie et la qualité de l’air indiquent toutefois que les villes qui en ont profité pour revoir l’aménagement de leurs réseaux de transport, comme Paris et New York, s’en tirent beaucoup mieux.
Alain McKenna