ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS ET
PROFESSIONNELS

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

La lettre annuelle de Warren Buffett est optimiste pour l’économie américaine en général et Berkshire Hathaway en particulier

Publié le 1er mars 2021
par Alain McKenna

Warren Buffett (Source: Wikimedia)

  • Warren Buffett a publié samedi sa lettre annuelle, un événement prisé des investisseurs vu le succès qu’il a connu au fil des ans. 
  • «Ne pariez jamais contre les États-Unis», écrit-il dans sa lettre cette année pour traduire son optimisme. L’investisseur de 90 ans insiste par ailleurs sur les vertus de la patience pour justifier le peu de transactions qu’a conclues l’an dernier sa société Berkshire Hathaway.

Berkshire Hathaway (NYSE: BRK) a l’an dernier racheté pour 4,7 milliards $US de ses propres actions – selon Warren Buffett, les investisseurs sous-estiment la valeur réelle du groupe.

Quatre entreprises forment ce que Buffett appelle les «joyaux de la couronne» qui, selon lui, assureront la croissance de Berkshire Hathaway pour les années à venir:

  • sa participation dans Apple, à hauteur de 120 milliards $US;
  • la compagnie ferroviaire américaine BNSF, filiale à part entière de Berkshire Hathaway;
  • Berkshire Hathaway Energy, un consortium détenu à 90% par Berkshire qui regroupe de nombreux petits producteurs et distributeurs d’énergie renouvelable; et
  • BHSI, sa filiale à part entière spécialisée dans l’assurance.

Buffett recommande aux investisseurs de s’intéresser aux industries dans lesquelles opèrent ces entreprises, car leur potentiel de croissance est grand.

Des critiques ont déploré que Buffett: 

  • n’émette aucun commentaire dans sa lettre annuelle sur l’élection de Joe Biden ni sur le contexte politique difficile aux États-Unis; et
  • ne dise rien non plus sur les enjeux sociaux comme l’égalité hommes-femmes et la représentativité des groupes sociaux minoritaires au sein des entreprises dans lesquelles il investit.
Alain McKenna