ENTREPRENEURS, GESTIONNAIRES et PROFESSIONNELS ENTREPRENEUR·E·S ET
PROFESSIONNEL·LE·S

Voici l’info qu’il vous faut:
pertinente, utile et brève

Recevez gratuitement chaque jour:

Votre adresse servira uniquement à vous envoyer nos infolettres. Vous ne recevrez pas de courriels publicitaires et vous pourrez vous désabonner en tout temps.

L’Inde garde son blé, le G7 redoute une aggravation de la crise mondiale

Publié le 15 mai 2022
par Johanna Sabys

Un champ de blé ukrainien (Source: Polina Rytova / Unsplash)

  • L’Inde va interdire les exportations de blé, pour nourrir en priorité ses 1,4 milliard d’habitants. Le pays va honorer ses contrats d’exportation actuels mais, ensuite, le gouvernement indien étudiera au cas par cas les demandes des autres pays.
  • Les pays du G7 déplorent cette décision. Ils craignent qu’elle aggrave la crise mondiale d’approvisionnement en céréales causée par l’invasion russe, parce que l’Ukraine est un des plus grands exportateurs de blé et de maïs.

Le mois dernier, l’Inde assurait pourtant que ses agriculteurs produiraient assez pour approvisionner le reste du monde. 

  • Le pays souhaitait faire passer ses exportations annuelles de blé de 7 à 10 millions de tonnes.

Or, la production indienne de blé a plutôt baissé, pour la 1re fois en 6 ans, à cause des vagues de chaleur extrême que connaît le pays depuis 2 mois. 

Johanna Sabys